Dépêche | Arte pousse la porte du centre éducatif fermé

Dès l'âge de 12 ans, il avait compris que c'étaient les scientifiques et non les prêtres qui détenaient les secrets de ce monde et, depuis, il n'avait cessé d'attendre un découverte comme celle-ci.
Adrian Dawson - Les Tables des Templiers
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 21 juillet

Contenu

télévision

MAJ dimanche 21 juillet

Arte pousse la porte du centre éducatif fermé
11/07/2013

Arte pousse la porte du centre éducatif fermé
Arte multiplie avec une belle réussite les mini-séries, mais Arte réussit en plus à aborder des sujets sensibles et de société qui ont du mal à trouver un certain écho. C'est ainsi que le réalisateur Jean-Xavier de Lestrade va diriger Marina Foïs dans un 3 X 52 minutes intriguant et particulièrement difficile à traiter. Mais celui qui a déjà réalisé la série Soupçons et le docu-fiction Parcours meurtrier d'une mère ordinaire : l'affaire Courjault semble aimer ces thématiques. Dans Trois fois Manon, il s'agit d'accompagner une adolescente de quinze ans et qui a tenté de poignarder sa mère dans un centre fermé pendant six mois dans l'attente d'une comparution devant la juge avec pour angle directif le récit d'une jeune vie qui peut encore basculer vers une "rédemption". Une histoire sociale et sociétale, en guise de huis-clos forcément forcé qui s'offre de plus un casting intéressant. On attend donc avec impatience son passage sur l'écran.

Trois fois Manon (3 X 52 min.)
Réalisation : Jean-Xavier de Lestrade
Scénario : Antoine Lacomblez & Jean-Xavierde Lestrade
Avec : Alba Gaia Bellugi, Marina Foïs, Oulaya Amamra, Léa Rougeron, Maryne Cayon, Claire Bouanich, Jisca Kalvanda, Alix Poisson, François Loriquet, Naidra Ayadi, Yannick Choirat, Anne Benoit, Guillaume Marquet...
Une coproduction Arte France, Image et Compagnie (Nicole Collet)



Par Julien Védrenne

Pied de page