Dépêche | Anne Matalon : une romancière tuée par le crabe

Les goûts extravagants de Ma'abadaulat - la construction du Taj Mahal à Arga, du fort à Dilli, les bijoux, les tapis de soie, les chevaux de race et les éléphants - n'avaient fait qu'appauvrir une trésorerie déjà écrasée sous le fardeau d'un système économique en échec. L'empereur, après une vie d'excès passée entre les bras des femmes et les vapeurs d'opium, se mourrait.
Madhulika Liddle - Le Camée anglais
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 10 août

Contenu

nécrologie

MAJ lundi 10 août

Anne Matalon : une romancière tuée par le crabe
16/07/2012

Anne Matalon : une romancière tuée par le crabe
Certains se souviennent sûrement de la collection "Canaille/Revolver" des éditions Baleine. Nous étions au déclin du siècle passé. En son sein, Anne Matalon avait écrit deux petits romans noirs, Petit abécédaire des entreprises malheureuses et Alba Capra. C'était avant qu'un cancer ne lui soit diagnostiqué, et qu'elle se lance dans une lutte incessante de quatorze ans. Quatorze ans de lutte, c'est très long, mais quand il s'agit de sa vie, ça l'est beaucoup moins. Anne Matalon est décédée la semaine dernière à l'âge de cinquante-trois ans. Jean-Jacques Reboux, directeur de la collection "Canaille/Revolver" à l'époque, avait noué des liens profonds avec elle. Il lui rend un hommage révolté sur son blog, pestant contre cette vie et ce qu'elle a d'injuste...

Hommage de Jean-Jacques Reboux à Anne Matalon


Liens : Anne Matalon | Jean-Jacques Reboux

Par Julien Védrenne

Pied de page