Dépêche | Petite histoire pour le MOTif

Faut encore que tu dises des âneries, gémit Bérurier. T'es terrible. On se demande comment que t'as pu faire une carrière dans la Poule en étant aussi couillon.
San-Antonio - San-Antonio renvoie la balle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 15 juillet

Contenu

site Internet

MAJ mercredi 15 juillet

Petite histoire pour le MOTif
14/12/2011

Petite histoire pour le MOTif
Le MOTif*, l'"observatoire du livre et de l'écrit en ÃŽle-de-France", est une structure associative régie par la loi de 1901, créée à l'initiative de Jean-Paul Huchon, président de la région ÃŽle-de-France, et des élus régionaux. C'est une équipe travaillant à renforcer les liens entre les différents professionnels du livre et c'est aussi un lieu susceptible d'accueillir des rencontres, des colloques... et des expositions comme celle qu'avaient organisée les Habits noirs en juin 2009, grâce à quoi nous avions découvert le MOTif.
Aujourd'hui, le MOTif se rappelle à nos petites inclinations noires par une initiative pour le moins originale : ses administrateurs ont demandé à Stéphane Michaka d'imaginer un récit policier qui puisse, tout en se déroulant, présenter leur rapport d'activité de l'année 2010. L'auteur nous précise qu'il a eu carte entièrement blanche. Le résultat : Huit motifs pour un tueur, une nouvelle bien sanglante - en guise d'incipit on vous sert le personnel du MOTif (à l'exception de son directeur) massacré au MP5 avec silencieux - dont la trame narrative dispense des points d'amarre où s'accrochent les hyperliens menant aux différentes pages dudit rapport.
Stéphane Michaka s'en tire fort honorablement même si, parfois, les liens sont amenés de manière un peut trop appuyée. Dans l'ensemble la narration fonctionne bien, et l'on suit avec plaisir l'enquête du capitaine Ayoub Meziane qui, au gré de ses investigations, nous permet de visiter à peu près tous les recoins importants du site du MOTif.
C'est quand même plus agréable à consulter, surtout pour les amoureux du livre et de l'écrit, qu'une suite de camemberts, de graphiques, de pyramides... fussent-ils gaiement bariolés et copieusement accompagnés de statistiques elles aussi colorées. Peut-être l'exemple du MOTif devrait-il inspirer les conseils d'administration de toutes les entreprises, même si elles n'Å“uvrent pas dans le domaine culturel : pourquoi ne pas embaucher un scénariste très imaginatif qui saurait enrober des chiffres rébarbatifs, aux implications parfois douloureuses, dans un bon récit bien ficelé ? Cela faciliterait très certainement la déglutition des grosses couleuvres quand elles viennent inopinément (?) se nicher dans un rapport d’activité... En attendant que le procédé se généralise, profitez donc de la petite nouvelle concoctée par Stéphane Michaka, en faisant un petit détour par là – c'est un appel à signer une pétition pour protester contre la hausse de la TVA sur le livre...

* Le MOTif
6 villa Marcel-Lods
Passage de l'Atlas
75019 Paris. Tél. : 01.53.38.60.61


Liens : Stéphane Michaka | Les Habits noirs

Par Isabelle Roche

Pied de page