Dépêche | L'Incroyable destin de Clarisse Manzon - Épisode 28

Alors, Fred Véloce, on fait moins son malin, pas vrais, demanda le professeur Schlügs, en tirant sur son gros cigare. Et Fred Véloce ne pouvait pas répondre, entravé qu'il était avec des chaines autour du son corps, et bâillonné aussi très serré.
Nicolas Jaillet - Nous les maîtres du monde
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 23 mai

Contenu

auteur

MAJ jeudi 23 mai

L'Incroyable destin de Clarisse Manzon - Épisode 28
04/10/2011

"Quand on tue ses enfants, on peut tuer son ami, on peut tuer tout le monde." C'est cet aphorisme au cœur d'un interminable procès qui a fort judicieusement retenu notre attention.
Dans ce vingt-huitième épisode, Pierre Mazet introduit Clarisse Manzon dans l'enceinte. Parle de conjectures ou de conjonctures. On s'y perd tant les ficelles d'avocats et autres procureur s'emberlificotent.
Et l'on se dit que la vérité n'est pas encore prête à pointer le bout de son nez... d'autant que se présentent une horde de sentiments antagonistes.
À suivre...


Liens : Pierre Mazet

Par Julien Védrenne

Pied de page