Dépêche | Décès de Patrick Cauvin

Il est étrange qu'Holmes soit considéré comme le premier tueur en série de l'histoire du crime aux États-Unis car il n'en a pourtant pas l'une des caractéristiques essentielles, le nomadisme.
François Angelier & Stéphane Bou - Dictionnaire des assassins et des meurtriers
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 22 janvier

Contenu

nécrologie

MAJ mercredi 22 janvier

Décès de Patrick Cauvin
19/08/2010

Décès de Patrick Cauvin
On a beau aimer le noir des romans et des films, on ne l'apprécie plus du tout quand il monte sous la plume du nécrologue... Il faut pourtant bien se résoudre à hisser le sinistre pavillon quand tombe la nouvelle d'un décès. Allons-y donc : l'on apprenait hier mercredi que l'écrivain Patrick Cauvin était décédé le vendredi 13 août des suites d'un cancer. L'annonce a été faite par son éditeur - Plon - chez qui était paru en janvier son dernier livre, Une seconde chance.
Ses romans les plus emblématiques et les plus fameux sont des histoires d'amour - E=mc2, mon amour et sa suite Pythagore je t'adore pour ne citer qu'eux. Ils ne doivent cependant pas occulter les polars par lesquels il est "entré en littérature" - une série de romans dont le héros récurrent se nomme Reiner - publiés sous son vrai nom, Claude Klotz.
Patrick Cauvin n'a pas relégué Claude Klotz aux oubliettes : à l'instar de son alter ego, il a commis quelques romans très noirs, tels Le Sang des roses (2002) et Jardin fatal (2003), parus tous deux dans la collection "Spécial suspense" des éditions Albin Michel. Mais le noir de ses romans ne rendra pas plus légère l'ombre jetée par sa disparition...
Né à Marseille (en 1932) il avait gardé pour sa ville natale un indéniable attachement et avait été le parrain de la première édition, en 2006, du Balcon marseillais du polar et du livre méditerranéen, créé par Laurence Mauro - l'épouse d'Alfredo Mauro qui organise régulièrement des dîners littéraires en son restaurant de la rue Sainte Le Don Corleone.

Patrick Cauvain sera incinéré au crématorium du cimetière parisien du Père-Lachaise vendredi 20 août.


Liens : Patrick Cauvin

Par Isabelle Roche

Pied de page