Dépêche | Décès de Robert Laffont

Deux hommes en noir firent un pas de côté, révélant les instruments de torture alignés sur le mur : un masque de fer dont la face intérieure était pourvue de clous, des brodequins de métal pour briser les jambes, des pinces de toutes tailles, des écraseurs de tête, des scies à amputer, des élargisseurs de narines, des poires d'étouffement et des trancheurs de langue. Dans un filet pendu au plafond se trouvait un arsenal de vis pour broyer doigts et orteils.
Peter Dempf - Le Mystère Jérôme Bosch
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 22 janvier

Contenu

nécrologie

MAJ mercredi 22 janvier

Décès de Robert Laffont
20/05/2010

Décès de Robert Laffont
Les éditions Robert Laffont ont pris une telle place dans le paysage éditorial français que, à force de parler des "livres parus chez Laffont", ou des "collections Laffont" telles que "Pavillons", le nom de la maison ferait presque oublier qu'il a d'abord été celui d'un homme. Robert Laffont, natif de Marseille, a fondé cette maison en 1941. Elle a prospéré avec le succès que l'on sait. Il s'est éteint le mercredi 19 mai, à l'âge de 93 ans. Non sans avoir transmis, outre une entreprise florissante, la passion d'un métier à nombre de disciples qui se sont à leur tour engagé dans l'édition en ayant pour modèle sa façon de travailler.



Par Isabelle Roche

Pied de page