k-libre - auteur - Andrés Trapiello

Étrange société que celle où l'on rejette la notion d'intimité, de vie privée, de solitude. De déroutante manière, les gens en venaient à payer pour fliquer ou être fliqués, dans chaque aspect, à chaque seconde de leur vie. Nul besoin d'un pouvoir coercitif pour l'imposer. Tous le réclamaient, le mettaient en place. Aucune civilisation antérieure n'était parvenue à ce résultat sans provoquer de puissants mouvements de rejet, de résistance ou de rébellion.
Andrea H. Japp - Barbarie 2.0
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 27 novembre

Contenu

Andrés Trapiello

MAJ mardi 02 mars 2010
© David Delaporte

Biographie Andrés Trapiello


Naissance à Manzaneda de Torío .
Après des études de philosophie et de lettres à l'université de Valladolid, Andrés Trapiello débarque à Madrid en 1975. Là, il travaille pour plusieurs magazines et programmes culturels pour la télévision, jusqu'en 1979.
Poète, romancier et essayiste, Andrés Trapiello continue cependant d'écrire dans différents périodiques comme l'hebdomadaire La Vanguardia. Les Amis du crime parfait (2003), a reçu le glorieux Prix Nadal. Andrès Trapiello revisite la terrible journée du 23 février 1981 quand l'Espagne s'est retrouvé aux portes d'un nouveau coup d'État. À la mort de don Quichote (2005), quant à lui a reçu le Prix Européen Madeleine Zepter. Andrès Trapiello dans ce roman-essai s'interroge sur les destinées des proches de don Quichote après sa mort. Ses deux romans sont symboliques d'une œuvre hantée par Cervantès et l'Histoire contemporaine espagnole.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page