k-libre - auteur - Jean-Paul Guéry

J'étais dans une espèce de remise à bois, avec des scies, des hachettes, des trucs comme ça. Ces outils avaient toutes les raisons du monde d'être là, mais, vu que j'étais enchaîné, ils m'avaient plutôt l'air destinés à tuer.
James Delargy - Victime 55
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Carré des indigents
Pour nos lecteurs les plus jeunes, rappelons que le carré des indigents est l'endroit dans un cimetiè...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 janvier

Contenu

Jean-Paul Guéry

MAJ lundi 07 décembre 2009
© D. R.

Biographie Jean-Paul Guéry


Naissance à Maisonnais le 27 décembre 1957.
Jean-Paul Guéry est né au lieu-dit "Le Paradis" dans une petite commune des Deux-Sèvres qui s'appelle Maisonnais.
Après de très courtes études agricoles - le temps d'obtenir son bac - et quelques métiers divers (livreur d'engrais, travailleur saisonnier dans le melon, assureur sur la vie, expérimentateur en produits phytosanitaires), Jean-Paul Guéry a été engagé en 1980 pour défendre les intérêts d'un groupement d'agriculteurs spécialisés dans la production de semences.
Cloué au lit par une jambe cassée en 1983, il a mis à profit ce temps libre pour écrire une chronique sur un ouvrage de la "Série noire" qu'il venait de lire (Le Diable et son jazz, de Nat Hentof), papier proposé au rédac'chef de "Rock Hardi", un fanzine de Rock et BD de Clermont-Ferrant dont il était le correspondant pour Angers. L'article fut accepté (le fanzine existe toujours et publie encore ses articles). Dans la foulée Jean-Paul Guéry a créé le fanzine spécialisé polar "La Tête en Noir", participé à plusieurs hebdomadaires angevins avant de devenir, en 1986, pigiste pour le Courrier de l'Ouest et ses suppléments...


Comité de rédaction : La Tête en noir128, 132, 136, 137, 141, 142, 143, 144, 145, 146, 147, 148, 149, 150, 151, 152, 156, 157, 158, 159, 163 & 167

Actualité

  • 24/04 Prix littéraire: 2013 : premier tour des Trophées 813
    Les adhérents de l'association 813, les Amis des littératures policières, ont eu à s'exprimer afin de définir les sélections des Trophées. Les nommés tant en romans et nouvelles francophones qu'en étrangers confirment une tendance relevée cette année avec quelques intrusions bienvenues (Alix Deniger, Christian Roux, Deon Meyer & Benjamin Whitmer). L'on a beaucoup parlé de Paul Colize, Jérémie Guez, Karim Miské et olivier Truc ; Victor del Árbol et Donald Ray Pollock ont déjà trusté nombre de prix. L'ensemble est de haute tenue et semble laisser poindre une nouvelle génération d'auteurs - surtout en ce qui concerne les romanciers francophones - rappelons que Paul Colize est belge. L'on regrettera cependant l'absence de romancières. Le Trophée Maurice Renault, s'il est censé récompenser avant tout un essai, offre la part belle aux blogs et à notre site. Nous ne saurions cependant conseiller aux adhérents de privilégier La Tête en noir, plus vieux fanzine du genre, ou L'Indic, revue de l'association Fondu au noir, tant le Trophée nous parait plus devoir promouvoir une œuvre imprimée et non virtuelle. Mais cet avis n'engage que nous. Enfin, la sélection du renaissant Trophée de la bande dessinée promet. Les amateurs de bandes dessinées graphiques sont servis entre Blaste, troisième du nom, Castilla Drive, Pizza Road Trip et Zone blanche. Ces Trophées s'annoncent prometteurs avec des choix hitchcockiens. Les adhérents ont jusqu'au samedi 20 octobre pour faire leur choix !

    Trophée du roman francophone ou recueil de nouvelles :
    - Back up, de Paul Colize (La Manufacture de livres) ;
    - I cursini, d'Alix Deninger (Gallimard, "Série noire") ;
    - Balancé dans les cordes, de Jérémie Guez (La Tengo) ;
    - Arab jazz, de Karim Miské (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes") ;
    - L'Homme à la bombe, de Christian Roux (Rivages, "Noir") ;
    - Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc (Métailié, "Noir").

    Trophée Michèle Witta du roman étranger ou recueil de nouvelles :
    - La Tristesse du samouraï, de Victor del Árbol (Actes sud, "Actes noirs") ;
    - À la trace, de Deon Meyer (Le Seuil, "Policiers") ;
    - Le Diable, tout le temps, de Donald Ray Pollock (Albin Michel, "Terres d'Amérique") ;
    - Pike, de Benjamin Whitmer (Gallmeister, "Noire").

    Trophée Maurice Renault (essai, article de presse, magazine...) :
    - L'Indic, revue de l'association Fondu au noir ;
    - La Tête en noir, fanzine dirigé par Jean-Paul Guéry ;
    - Action suspense, blog de Claude Le Nocher ;
    - Actu du noir, blog de Jean-Marc Laherrère ;
    - k-libre, site dirigé par Julien Védrenne.

    Trophée bande dessinée :
    - Blast. 3, La Tête la première, de Larcenet (Dargaud) ;
    - Castilla Drive, d'Anthony Pastor (Actes sud, "L'An2") ;
    - La Peau de l'ours, de Zidrou & Oriol (Dargaud) ;
    - Pizza Road Trip, d'El Diablo & Cha (Ankama) ;
    - Zone blanche, de Jean-Claude Denis (Futuropolis).
    Liens : Back up |I cursini |Balancé dans les cordes |Arab jazz |L'Homme à la bombe |Le Dernier Lapon |La Tristesse du Samouraï |À la trace |Le Diable, tout le temps |Pike |Castilla Drive |Zone blanche |Paul Colize |Alix Deniger |Jérémie Guez |Karim Miské |Christian Roux |Olivier Truc |Victor del Árbol |Deon Meyer |Donald Ray Pollock |Benjamin Whitmer |Jean-Marc Laherrère |Manu Larcenet |Anthony Pastor |Jean-C. Denis

  • 23/07 Colloque-conférence: Convention policière à Angers en 2013
  • 04/04 Prix littéraire: Prix Mystère 2012 : les lauréats
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page