k-libre - auteur - Ernesto Mallo

Nous autres humains avons peur de tant de choses et considérons souvent la nature comme hostile. Un serpent dans l'herbe nous donne des sueurs froides, nous effraie, nous fait penser au serpent du jardin d'Éden, croire que nous sommes tentés, que notre monde est menacé, et ainsi de suite.
Johan Theorin - Le Sang des pierres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 juin

Contenu

Ernesto Mallo

MAJ mercredi 16 décembre 2009

Biographie Ernesto Mallo


Naissance à La Plata le 16 août 1948.
Ernesto Mallo n'est pas né armé pour être confronté à ce monde. À l'âge de six ans, il est obligé d'abandonner son auto-éducation pour aller sur les bancs de l'école. Cette expérience ne met que plus en valeur les mérites de l'autodidaxie ; la vie lui apprend la douleur.
Ernesto Mallo n'appartient à aucune association, aucun parti politique, aucune religion, aucun club ou aucune entrée quelle qu'elle soit puisque comme le soulignait Groucho Marx "Je n'accepterai pas l'adhésion d'un club qui m'accepterait comme membre !". À vingt ans, Ernesto Mallo pensait qu'il était de son devoir de changer le monde, depuis il a changé d'avis et en est sincèrement désolé.
Il a six enfants qui sont ce qui représente son plus grand accomplissement. Son talent dans l'écriture, éveillé très tôt, provoque régulièrement de longues insomnies. Sa nécessité compulsive de remplir des pages blanches a été diagnostiquée par un psychanalyste comme le meilleur remède au fait de vivre.
Arrivé à un âge canonique, Ernesto Mallo peut s'enorgueillir d'avoir survécu à ses parents, à l'absurdité du monde, aux substances interdites, à sa propre bêtise, aux états-majors militaires du monde entier, aux dirigeants politiques du monde toujours entier et, jusqu'à présent, à la mondialisation. Mais pour combien de temps encore ?
La paresse est peut-être bien sa plus grande faiblesse mais il la compense avec le manque d'envie pour rien ni personne. Joie et malheur frappent à sa porte avec une égale insouciance, lui rappelant que tout est éphémère excepté l'amour.



Présence à un festival :

2015 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | Quais du Polar | Toulouse, polars du Sud

2012 : Toulouse, polars du Sud


site : http://www.ernestomallo.com.ar/marcos.html

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Avec L'Aiguille dans la botte de foin, Ernesto Mallo a écrit un roman noir, à la violence omniprésente, qui plante son décor dans l'Argentine de la dictature. Pour lui, la violence est une composante ...

Pied de page