k-libre - auteur - Gérald Bronner

Ce jour entre tous, il pouvait dire ce qu'il voulait - personne ne contredit un homme qui rédige une lettre de suicide.
Alan Furst - L'Officier polonais
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 28 juin

Contenu

Gérald Bronner

MAJ mercredi 14 octobre 2009

Biographie Gérald Bronner


Naissance à Nancy le 22 mai 1969.
Gérald Bronner, romancier préoccupé par le réenchantement du monde et sociologue condamné à le désenchanter est Professeur des universités à Strasbourg et membre de l'Institut Universitaire de France. Il a publié une dizaine d'ouvrages dont le récent La Pensée extrême, Paris, Denoel, 2009. Gérald Bronner travaille essentiellement sur les croyances collectives et les représentations sociales. Ses travaux, souvent expérimentaux, ouvrent la voie d'une sociologie cognitive de terrain.
Comment je suis devenu super-héros est son troisième roman à propos duquel la rumeur court qu'il pourrait être adapté au cinéma.


Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 23/01 Prix littéraire: Gérard Bronner prix Sophie Barluet 2014
    Le CNL a accueil le 22 janvier le romancier et essayiste français Gérard Bronner à qui a été remis le Prix Sophie Barluet, qui entend récompenser un essai dont les prémices ont paru dans une revue d'idées. Présent en nos pages pour son roman en cours d'adaptation cinématographique Comment je suis devenu super-héros (Les Contrebandiers, 2007), Gérard Bronner travaille avant tout sur les croyances collectives et les représentations sociales. Il est remarqué cette année pour La Démocratie des crédules, parue au PUF. À cette occasion, Gérard Bronner a reçu un chèque de dix mille euros des mains d'Olivier Postel-Vinay, fondateur et directeur de la revue Books, qui décerne le prix au nom du jury composé de Françoise Benhamour, Dominique Schnapper, Jean-François Colosimo, Jean Lebrun, Dominique Lecourt, Jean-Pierre Le Goff, Philippe Meyer, Daniel Rondeau, Alain-Gérard Slama et Benoît Yvert. Sophie Barluet, décédée en 2007, avait fait de l'édition de sciences humaines un cheval de bataille devant les difficultés rencontrées par cette branche éditoriale. Le Prix Sophie Barluet a été créé après sa mort par le Centre National du Livre, et est remis tous les deux ans.

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page