k-libre - auteur - Gitta Sereny

La solitude d'un adulte n'est pas que la somme du manque d'une chaleur au quotidien, d'une présence autre, d'un interlocuteur, d'un corps auquel se frotter, c'est aussi, surtout, le rétrécissement progressif d'un univers mental. Seul, la pensée s'étrique. Les jours sont moins longs, les années plus rapides et répétitives et l'on marche aigri et semi-conscient vers sa tombe dans un crépuscule généralisé.
Pierric Guittaut - D'ombres et de flammes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 mai

Contenu

Gitta Sereny

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Biographie Gitta Sereny


Naissance à Vienne le 13 mars 1921.
Mort à Cambridge le 14 juin 2012.
Gitta Sereny (Vienne, 1921-Cambridge, 2012), journaliste et écrivain, a collaboré, entre autres, au Times, au Daily Telegraph, à la Independent Review, au New York Times, à la New York Review of Books et au Zeit. Le philosophe George Steiner écrivait d'elle : "C'est, sans conteste, la plus brillante de nos journalistes d'investigation." Elle est l'auteur de deux classiques de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, Au fond des ténèbres.
Un bourreau parle : Franz Stangl, commandant de Treblinka (Denoël, 1975, nouvelle édition : Tallandier, "Texto", 2013), et Albert Speer : son combat avec la vérité (Le Seuil, 1997).


Bibliographie*

Essayiste :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page