k-libre - auteur - Indrek Hargla

Tout pouvoir déclare ne retenir que la bonne dénonciation civique et franche...
Laurent Joly - La Délation dans la France des années noires
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 14 décembre

Contenu

Indrek Hargla

MAJ vendredi 27 décembre 2013
© D. R.

Biographie Indrek Hargla


Naissance à Tallinn le 12 juillet 1970.
De son vrai nom Indrek Sootak, Indrek Hargla est diplômé en droit depuis 1993, et a travaillé comme avocat chevronné auprès du ministère estonien des affaires étrangères et des services consulaires. Indrek Hargla s'est imposé en très peu de temps comme le meilleur écrivain estonien dans les registres de l'horreur fantastique, de la science-fiction et de l'heroic fantasy, genres qui ont connu au cours des années 1990 un exceptionnel développement en Estonie. Son premier recueil de nouvelles, Ils vont venir cette nuit (2000) réunit des textes appartenant à ces trois genres et révèle son sens aigu de la construction narrative. Son roman, La Malédiction de Baiita (2001) est un passionnant récit d'aventures et de sorcellerie médiévale. Son recueil Neuf affaires de Pan Grpowski (2001) a pour personnage central un exorciste polonais, sorte d'Hercule Poirot du paranormal, qui lutte à travers le monde contre des esprits maléfiques. Plus récemment, Hargla a cultivé avec brio l'uchronie, imaginant ce que serait devenu le monde si tel ou tel événement décisif ne s'était pas produit. Dans ces univers improbables où la magie a toute sa place, il déploie des récits haletants à la tonalité tantôt romantique, comme dans Pèlerinage au Nouveau Monde (2003), tantôt humoristique, comme dans French et Koulu (2005) qui joue avec les stéréotypes identitaires estoniens. Il crée en 2010 le personnage récurrent de Melchior, un enquêteur aphoticaire dans l'Estonie médiévale. La série compte à ce jour quatre volets. Après avoir travaillé pour la télévson au scénario de Alpimaja (Le Fou), il décide de remiser sa robe d'avocat au vestiaire, et de se consacrer à plein temps à l'écriture. Écrivain de mauvais genres (ou genres populaires) prolifique, il a été sélectionné pour le grand prix de littérature de l'Assemblée Balte en 2011, et a reçu le prix de la Fondation estonienne pour la culture, ainsi que le prix Eduard Vilde en 2012.



Présence à un festival :

2013 : 24 heures chrono du polar nordique

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page