k-libre - auteur - Seith Mann

J'ignore moi-même par quel procédé intellectuel j'en suis parvenu à cette découverte. Mon cerveau agit de sa propre initiative à partir de mille choses paraissant insignifiantes pour la plupart des observateurs.
Éric Adam, Didier Convard & Jean-Louis Le Hir - Révélation
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Seith Mann

MAJ mercredi 20 novembre 2013
© D. R.

Biographie Seith Mann


C'est en regardant le film de Spike Lee Do the Right Thing (1989) que Seith Mann a réalisé qu'il voulait diriger des acteurs dans des films, et faire du cinéma un but professionnel. Né en 1973, diplômé du Morehouse College, titulaire d'un MFA en cinéma de la Tisch School of Arts de New York, Seith Mann commence à tourner à l'université Five Deep Breathq, un court métrage qui va lancer sa carrière. Dans ce court métrage, le réalisateur traite d'un college dans un quartier noir avec la violence d'un quotidien qui pousse un élève à frapper sa petite amie. Le réalisateur aime les situations morales ambiguës, et son film est remarqué en 2003 au Sundance Film Festival et au New York University First Run Festival avant de se frayer un chemin jusqu'à la croisette de Cannes et Chicago. Le producteur télé Robert F. Colesberry l'introduit au sein des studios HBO, et Seith Mann dirique quelques épisodes de la troisième et de la quatrième saisons de The Wire, une série policière qui se déroule à Baltimore, véritable immersion dans un quartier de la ville abandonné aux dealers. Juste après The Wire, en 2006, Seith Mann tourne deux épisodes de Grey's Anatomy, puis collabore aux séries Californication, Elementary et Homeland, ce qui fait de lui un réalisateur précieux pour la télévision.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page