k-libre - auteur - Gaël Bordet

- On a tous un prix à payer et on n'a pas tous payé de la même manière, et ce prix n'a pas toujours été juste. - Vous n'avez rien eu à payer, vous.
Neil Stephenson - Les Deux mondes. 2, La Frontière
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 11 décembre

Contenu

Gaël Bordet

MAJ lundi 30 septembre 2013
© D. R.

Biographie Gaël Bordet


Naissance à Martina Franca le 07 mai 1975.
Né en banlieue parisienne pour ses premières vacances (et celles de ses parents), Gaël Bordet s'en évade aussitôt en s'envolant pour l'Afrique. Son enfance, passée en Côte d'Ivoire puis au Sénégal, a ainsi été ensorcelée par les récits de son grand-père maternel, botaniste et ethnopharmacognoste, inlassable arpenteur de la brousse et de ses mystères en quête de plantes légendaires. De cette époque date sans doute sa passion pour la botanique, et son goût pour l'ailleurs et les civilisations. Il apprend à lire tout seul et sans méthode pour déchiffrer ses premières bandes dessinées et dévorer, bientôt, les œuvres d'Agatha Christie, Arthur Conan Doyle, Alexandre Dumas et Jules Verne.
En parallèle de ses très sérieuses études universitaires en sciences sociales et économiques, il mène quelques expériences clandestines marquantes, comme comédien en appartement ou formateur aux techniques de survie en forêt. Puis, il devient sociologue et se prend les pieds dans le "processus de paix" israélo-palestinien, s'intéressant plus précisément aux questions liées au partage de l'eau dans le bassin du Jourdain. Au bord de la déprime, il décide de se réorienter vers la sociologie de la culture et s'intéresse alors à l'édition théâtrale – autre terra incognita. Il découvre ainsi, bien par hasard, l'univers passionnant de l'édition et de la littérature jeunesse, qu'il ne quittera plus : il travaille aujourd'hui comme lecteur et rewriter pour une maison d'édition, tout en publiant ses premiers romans chez les concurrents. Les auteurs qu'il admire sont nombreux, mais parmi eux Italo Calvino occupe une place de choix.
Désespéré du sort funeste réservé tour à tour au Petit Chaperon rouge, puis à Esmeralda et à Constance Bonacieux, il s'était promis de ne plus jamais tomber amoureux. C'était sans compter sa rencontre avec une charmante historienne de l'art lors d'une visite au musée des Arts et Métiers. Depuis, ils se sont mariés et s'enferment dès qu'ils le peuvent, la nuit, dans les salles de sculpture du Louvre – mais ne le dites surtout à personne.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page