k-libre - auteur - Patricia Highsmith

Van In pensa avec nostalgie à sa jeunesse, à ces inoubliables années soixante où il n'aurait jamais accepté un compromis. Désormais, il était coincé par une pension alimentaire et un énorme prêt hypothécaire.
Pieter Aspe - Le Carré de la vengeance
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 21 septembre

Contenu

Patricia Highsmith

MAJ jeudi 26 septembre 2013
© D. R.

Biographie Patricia Highsmith


Naissance à Fort Worth le 19 janvier 1921.
Mort à Locarno le 04 février 1995.
Fille de l'artiste Jay Bernard Plangman et de sa femme, Patricia Highsmith nait dix jours après leur divorce, et est élevée par sa grand-mère maternelle à Fort Worth avant que sa mère, qui s'est remariée avec Stanley Highsmith, un autre artiste, ne l'emmène à New York. Très tôt, sa grand-mère lui ouvre les portes de sa très large bibliothèque, et Patricia Highsmith plonge dans un monde fictionnel. Dès son adolescence, elle s'intéresse à l'écriture, mais attendra sa vingt-troisième année pour faire paraitre sa première nouvelle, "L'Héroïne" dans le magazine Harper's Bazaar. Après des études en anglais, en latin et en écriture de pièces de théâtre et de scénarios, elle exerce le métier de scénariste de bande dessinée, et s'installe un temps à Mexico. Elle écrit des histoires avec Sgt. Bill King et contribue à Black Terror. Elle réalise des profils d'Einstein, Galilée et d'Isaac Newton pour des comics. Par la suite, elle travaille entre 1943 et 1945 pour Fawcett Publications et met en scène Golden Arrow, Spy Smasher et Captain Midnight avant de s'attaquer au western pendant deux ans et au comic sentimental. En 1950, elle écrit avec L'Inconnu du Nord-Express un premier roman dont les droits sont achetés par Alfred Hitchcock. Aussi bien le roman que le film connaissent un franc succès. Sous le pseudonyme de Claire Morgan, elle écrit en 1953 Carol, un roman clairement orienté en faveur de l'homosexualité puis, sous sa véritable identité, elle entame une série de cinq romans où évolue le fameux Monsieur Ripley, entre 1955 et 1991. Le premier volet, Monsieur Ripley, obtient un Edgar Award ainsi que le Grand Prix de la littérature policière, et est adapté deux fois au cinéma. Atteinte d'alcoolisme chronique, réputée pour ne pas faire durer ses relations intimes, bisexuelle, préférant la compagnie des animaux - surtout les chats - à celles des hommes, misanthrope et parfois cruelle, Patricia Highsmith part s'installer en Europe, d'abord en Grande-Bretagne, puis en France et enfin en Suisse, où sa carrière littéraire est plus reconnue qu'aux États-Unis. Elle meurt d'un cancer et d'une anémie aplastique non sans avoir écrit plus d'une vingtaine de romans.


On en parle : Le Magazine littéraire - Hors-série17 (Texte)

Bibliographie*

Romancier :

  • 1952 - Carol (Calmann-Lévy, août 2013)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page