k-libre - auteur - Arnaud Ladagnous

Qu'est-ce que j'ai fait de bien ? Eh bien, saint Pierre, un jour, j'aurais pu voler l'or qu'une pute morte s'était accroché aux oreilles. Mais je m'en suis abstenu.
Lawrence Block - Entre deux verres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 30 mai

Contenu

Arnaud Ladagnous

MAJ mardi 24 septembre 2013
© D. R.

Biographie Arnaud Ladagnous


Naissance à Pau le 21 juillet 1970.
Sa famille quitte le berceau de Henri IV peu de temps après sa naissance pour rejoindre Rennes, la capitale bretonne. Il y vit toute son enfance qui se résume à un maître mot qui le suit depuis : jouer. À tout, à n'importe quoi, toujours, tout le temps. L'arrivée des jeux de rôles a marqué son adolescence d'interminables campagnes épiques à la MJC "La Paillette" où il passe tout son temps libre entouré de compagnons d'aventures devenus de grands amis. L'immersion totale dans le jeu et l'imaginaire laisse alors peu de place au suivi de ses études qu'il abandonne sans remords après un bac durement acquis et quelques semaines à la faculté de Rennes, d'abord en Arts Plastiques puis en Histoire. Imaginer des histoires, y projeter des personnages, décrire des décors, des images... Arnaud Ladagnous se dit que, peut-être, l'écriture cinématographique peut accueillir ses seuls talents de "narrateur". Entre deux emplois alimentaires (vendeur de cd/vidéos, agent d'accueil de cinéma...), il écrit des scénarios et commence à les réaliser. Un passage express à Paris puis il revient installer sa famille à Rennes, ville qu'il ne quittera sans doute plus tant elle marque son histoire. Sa passion du jeu se traduit au fil du temps par la conception de jeux de société. Des dizaines. Et parmi ceux-là, le projet New York Kings. Alors que d'autres sont particulièrement "bancals", ce projet séduit très vite son premier cercle de joueurs. Sans doute parce qu'il y a injecté, en plus, son amour du cinéma. D'un certain genre en tout cas. Le Parrain, Les Affranchis, Reservoir Dogs, Little Odessa... Autant de films de chevet qui ont inspiré New York Kings. Sillonner Manhattan avec un cadavre dans le coffre, se prendre pour Joe Pesci le temps d'une partie, c'est ça l'idée. Rilou, Jibe et Oliv', trois amis, lui proposent alors l'aventure de l'édition. Douze versions du jeu plus tard, Playad Games nait. Une nouvelle aventure commence alors, toujours la même évidemment... Imaginer et jouer. Arnaud Ladagnous demeure un vieil enfant. Et malgré les coups de boutoirs de la gravité du monde, il ne laissera personne siffler la fin de sa récréation.



Présence à un festival :

2014 : Mine de Polars

Bibliographie*

Créateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page