k-libre - auteur - Nathan Juran

Aujourd'hui, le terrorisme, c'était quoi ? Des gamins auto-radicalisés autour d'un écran d'ordinateur, des ex-taulards pris en main durant leur séjour en prison, des gens en mal de repères attirés par des gourous de pacotille, pseudos Prédicateurs détournant le religieux en discours de haine.
Pierre Pouchairet - Tuez les tous... mais pas ici
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 24 février

Contenu

Nathan Juran

MAJ samedi 07 septembre 2013
© D. R.

Biographie Nathan Juran


Naissance à Gura Humorului le 01 septembre 1907.
Mort à Palos Verdes Estates le 23 octobre 2002.
À l'instar de nombre de ses compatriotes, Naftuli "Nathan" Hertz Juran, issu d'une famille juive roumaine de la province de Bucovine, a émigré avec sa famille aux États-Unis. En 1912, ils s'installent à Minneapolis où il obtient un licence en architecture à l'université de Minnesota. Il passe un été en France à étudier à l'École des Beaux-Arts avant de compléter ses études d'architecture au Massachusetts Institute Technology. Malheureusement, la Grande Dépression donne un coup de frein à la construction industrielle, et Nathan Juran part à Los Angeles où il obtient un poste de dessinateur dans le département artistique des studios de la RKO. Devenu directeur artistique à la 20th Century Fox, il réalise les décors en 1941 du film de John Ford, Qu'elle était belle ma vallée, et obtient un Oscar. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est tout d'abord assigné à l'Office of Strategic Center (l'ancêtre de la CIA), puis au centre de renseignements de la Royal Air Force. Le retour à la vie civile l'amène à la réalisation de films de science-fiction (La Chose surgie des ténèbres, 1957), de fantasy (La Légende de l'épée magique, 1953), et de western (La Rivière sanglante, 1954). L'ensemble constitue une honnête filmographie de série B. justement honorée en 1999 d'un Lifetime Career Award décerné par Academy of Science Fiction, Fantasy and Horror Films, vingt-six ans après qu'il a tourné son dernier film. Il s'éteint naturellement chez lui à l'âge de quatre-vingt-quinze ans.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page