k-libre - auteur - Bernard Cohen

Oui mais il se passe autre chose cette fois-ci. Les interdictions. Les interdictions meurent. Les lois des mœurs disparaissent, puis les méfaits et les crimes. Pour se débarrasser du crime, il suffit de changer les lois. Aucune loi contre la vente de drogue, la drogue n'est pas un crime. Aucune loi contre les braquages, il n'y a plus de braqueurs. Combattre le crime devient très facile. Laissons les connards changer la loi et elle se débarrassera du crime. Ils ne peuvent pas se débarrasser du mal. Les lois changent, pas les hommes. On ne se débarrasse jamais du mal.
Richard Fleischer - Les Flics ne dorment pas la nuit
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 28 mars

Contenu

Bernard Cohen

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Biographie Bernard Cohen




Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page