k-libre - auteur - Frederick Busch

'Pour gouverner cette nation paysanne qu'est la France, il vaut mieux avoir quelqu'un dont les origines, si modestes soient-elles, se perdent dans les entrailles de notre sol, qu'un talmudiste subtil.' (Xavier Vallat aux députés le 6 juin 1936)
Vincent Brousse & Philippe Grandcoing - Les Nouvelles affaires criminelles politiques
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 18 juillet

Contenu

Frederick Busch

MAJ mardi 15 octobre 2013
© D. R.

Biographie Frederick Busch


Naissance à Brooklyn le 01 août 1941.
Mort à New York le 23 février 2006.
Frederick Busch sort diplômé de l'université de Muhlenberg, et obtient un Master de l'université de Columbia. De 1966 à 2003, il est professeur émérite de littérature à l'université Colgate de Hamilton, dans l'État de New York. Considéré comme l'un des maîtres de la nouvelle, c'est également l'un des plus prolifiques écrivains américains, passant de la nouvelle au roman et inversement avec maîtrise. Il fit longtemps d'intenses recherches sur la guerre de Sécession et sur la guerre du Vietnam. Il n'hésitait pas à interviewer longuement un psychiatre avant de camper un personnage de psychiatre dans un écrit. C'est avec cette même idée, qu'il partit parcourir les rues de Londres avant de redonner vie à Charles Dickens. Martine Laval dans un article de Télérama dit de lui qu'il est de la famille des "fouilleurs de désillusions, des capteurs de violences, des cracheurs de feu qui exploitent dans leurs romans ce que l'Amérique triomphante porte en elle de désarrois dissimulés". Auteur de vingt-sept ouvrages, il porte un certain intérêt aux histoires ordinaires de gens du peuple qui se révèlent d'une stupéfiante profondeur, et qui fait resurgir des crises existentielles. Ses écrits ont toujours réjoui la chronique littéraire, mais ont paradoxalement eu beaucoup de mal à se trouver un public. Maintes fois récompensé, il obtient en 1986 l'American Academy of Arts and Letters Fiction Award et en 1991 le PEN/Malamud Award. Il est le père de l'acteur Benjamin Busch. Frederyck Busch s'éteint d'une crise cardiaque en 2006 alors qu'il est de passage à New York avec sa femme, Judith.


Bibliographie*

Romancier :

  • 1997 - Filles (Folio "Policier", février 2013)
  • 2005 - Nord (Folio "Policier", septembre 2013)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page