k-libre - auteur - Maryse Cherruel

Nous sommes des clones d'un genre particulier. Il n'y en aura toujours qu'un seul à la fois, mais on en créera autant qu'on en éliminera. Pense à moi comme une sorte de mauvaise herbe particulièrement vivace et tu seras encore en dessous de la vérité !
Yal Ayerdhal - Le Cycle de Cybione
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 23 avril

Contenu

Maryse Cherruel

MAJ vendredi 04 janvier 2013
© D. R.

Biographie Maryse Cherruel


Naissance à Beauvois-en-Cambrésis le 27 janvier 1956.
Maryse voit le jour dans un petit village du Sud du Nord. Adolescente, elle s'exerce déjà modestement au jeu de l'écriture, en rédigeant des poèmes, ou des petits textes, qu'elle garde secrets. C'est au milieu des activités parentales qu'elle développe son sens de l'observation de la comédie humaine. Ses parents sont à la tête d'une sorte de "boîte à tout faire" car, outre la petite échoppe d'électroménager – son papa est électricien de métier –, ils gèrent aussi un débit de boissons et l'unique salle de cinéma du village. Nul obstacle pour accéder aux blockbusters de la fin des années 1960, et la fillette se délectera de péplums, comédies et thrillers. Elle préfère aussi faire ses devoirs sur une table de l'estaminet en épiant la conversation des adultes. À dix-neuf ans, elle partira à Lille pour embrasser une carrière de fonctionnaire à la Préfecture. Bien malgré elle car ses mérites scolaires indubitables (elle a facilement décroché son bac C) auraient dû lui faire intégrer l'université. Mais ne sachant quelle voie emprunter, elle découvrira les arcanes de l'administration et un parcours sans faille la conduira au collège "cadres" du Département du Nord.

Après plus de dix-huit ans de mariage, deux enfants et un divorce chaotique, cette passionnée de lecture et d'écriture éprouvera le besoin de redonner un sens à sa vie en imaginant elle-même des histoires où se mêlent romantisme et intrigue policière. D'ordinaire rompue à la rédaction de lettres ou de notes au style très convenu, elle libère sa plume dans des textes fluides qui parlent en simplicité de la vie de tous les jours, des tourments de l'amour et des difficultés à rejoindre l'autre. Son inclination pour des auteurs sensibles tels que Paulo Coelho, Annie Ernaux ou Éric-Emmanuel Schmitt guide son inspiration, mais elle ne s'éloigne jamais dans ses écrits de l'environnement qu'elle connaît le mieux : la région du Nord.

C'est en 2002 qu'elle commence l'écriture de son premier vrai roman... sous le pseudonyme de Mary Leurrech. L'Amour inachevé sera publié en novembre 2005 sous l'égide d'une maison d'édition dont la bienveillance à l'égard des apprentis écrivains n'a d'égale que la promptitude à encaisser un joli chèque... rédigé par des auteurs avides de reconnaissance. Histoire d'amour, sur fond d'intrigue policière, cet ouvrage recèle quelques touches autobiographiques et distille çà et là les propres attentes de son auteur. Deux ans plus tard, elle publiera, en auto-édition cette fois, son second roman, Au bout du tunnel un rayon de lumière, dans lequel elle remet en scène Florence Levigier, l'héroïne de son premier livre.

Lectrice assidue de polars et de thrillers, le style policier attire Maryse Cherruel de plus en plus, d'autant qu'elle a fait la connaissance de Patrice Dauthie. Avec lui elle découvre d'autres facettes de la littérature policière et décide de créer le personnage d'Emma Telier, une fliquette au cœur tendre mutée à la DIPJ de Lille qui subira le machisme de ses collègues et la pression de sa hiérarchie. Avec ce troisième roman, Vengeance au cœur de Lille, elle brise la glace et écrit sous son vrai nom. Le livre a paru en 2009 chez BTF Concept. Par suite, bien que Patrice Dauthie soit peu confiant dans un projet d'écriture en commun, elle réussira à le convaincre de tenter un jeu un peu particulier avec la rédaction à quatre mains et à distance d'un véritable roman policier. Patrice Dauthie vit en baie de Somme mais les cent quarante Kilomètres qui les séparent sont vite franchis sur la Toile. Les échanges de textes dans lesquels chacun rebondit sur l'inspiration de l'autre donneront naissance à une histoire débridée mettant la commandante Telier en butte avec un sociopathe insaisissable. Ce dernier utilise un mode opératoire inédit : des serpents exotiques hybrides très venimeux. La suite, vous la connaissez...

Les deux enfants, fille et garçon, que Maryse Cherruel a élevés sont aujourd'hui adultes et autonomes. Elle poursuit sa carrière et partage son temps libre entre le Nord et la Somme. Très proche de la nature, elle aime les balades en bord de mer et le calme de la campagne. Côté image, les "Braquo", "Engrenages" et autres "Killing" ont remplacé le cinéma de Papa et font le bonheur du couple par temps pluvieux...

Biliographie :
2012 : Lille aux serpents (avec Patrice Dauthie)
2009 : Vengeance au cœur de Lille
2007 : Au bout du tunnel un rayon de lumière (sous le pseudonyme de Mary Leurrech)
2005 : L'Amour inachevé (sous le pseudonyme de Mary Leurrech)


Auteurs liés : Patrice Dauthie



Présence à un festival :

2014 : Salon du polar régional de Dainville | Salon métropolitain du polar de Templemars | Théodolivres

2013 : Salon du livre policier de Lens

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page