k-libre - auteur - Sokal

Il faut admettre qu'en histoire contemporaine ce recours au jeu est pour le moins suspect. Le jeu serait porteur d'une absence de sérieux.
Philippe Artières, Noëlle Pujol & Andreas Bolm - Reconstitution : jeux d'histoire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 octobre

Contenu

Sokal

MAJ samedi 31 octobre 2009
© BD75011, le blog BD de Manuel F. Picaud / Auracan.com

Biographie Sokal


Naissance à Bruxelles le 28 juin 1954.
Comme beaucoup de dessinateurs belges de sa génération, il suit les cours de Claude Renard à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. C'est en qualité de dessinateur humoristique que Sokal collabore en 1978 à la revue "À Suivre". Benoît Sokal n'a que vingt ans quand il crée Canardo, un détective privé dans la lignée du hard boiled américain mais dans un monde animalier. En 1987, toujours pour "À Suivre", sur un texte de Alain Populaire, il dessine Sanguine, un récit historique traité dans un style graphique beaucoup plus réaliste (repris en album chez Casterman en 1988). En 1990, il s'associe avec François Rivière et illustre Silence, on tue !, une fiction policière proposée aux éditions Nathan. Cinq ans plus tard, de nouveau pour "À Suivre", il entame la publication d'un autre grand récit réaliste intitulé Le Vieil homme qui n'écrivait plus (un album chez Casterman, en 1996). En 1998 il collabore aux graphismes d'un jeux vidéo d'aventure intitulé L'Amerzone.



Présence à un festival :

2012 : Festival polar de Cognac | Interpol'art


site : http://www.benoitsokal.com/

Bibliographie*

Scénariste :

Dessinateur :

Illustrateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page