k-libre - auteur - Stéphane Le Carre

Le propre du renseignement extérieur est de violer les lois des autres pays pour obtenir des renseignements. Pas de se faire prendre la main dans le sac.
Jean-François Miniac - Les Grandes affaires d'espionnage de France
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 11 décembre

Contenu

Stéphane Le Carre

MAJ mercredi 18 juillet 2012
© D.R.

Biographie Stéphane Le Carre


Naissance à Villepinte le 22 janvier 1970.
Stéphane Le Carre apprend vite dans la vie que ce sont les expériences qui élargissent la tête, remuent le dedans, vivifient le corps et éclatent les oreilles qui l'intéressent. Il bouffe donc avec voracité des bouquins, des séjours bretons tout temps et des disques et concerts rock.
Son travail de concepteur-rédacteur publicitaire, qui consiste avec quelques centaines de mots (toujours les mêmes) à rendre "sexy" et "cool" les marques ou "expertes" et "responsables" les entreprises, l'énerve assez pour qu'il se décide à écrire ses histoires avec beaucoup plus de caractère(s). Pour lui, la colère, l'ironie ou le poivre, de couleur noire tous les trois, ça sert de toute façon à assaisonner les gencives.
Des rencontres décisives (notamment avec Jean-Luc Manet et Jean-Noël Levavasseur) lui donnent l'occasion de publier ses premières nouvelles, au label rock et noir, dans des recueils collectifs tels que La Souris déglinguée : 30 nouvelles lysergiques (Camion blanc, décembre 2011) ou The Doors : 23 nouvelles aux portes du noir (Buchet Chastel, mars 2012). Son premier roman, Cavale blanche (Kirographaires), débarque de l'Ouest en juin 2012.



Présence à un festival :

2014 : Mine de Polars

2013 : Le Chien jaune

2012 : Salon du polar "Larmor aux trousses"

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page