k-libre - auteur - Myriam Dartois-Ako

C'est le silence le plus fort que j'aie jamais entendu.
Anthony Quinn - Les Boucaniers
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 octobre

Contenu

Myriam Dartois-Ako

MAJ mardi 30 avril 2013
© D. R.

Biographie Myriam Dartois-Ako


Naissance à Aulnay-sous-Bois le 02 mars 1972.
Myriam Dartois-Ako a grandi en Seine-Saint-Denis, qui n'était pas encore le 9-3. Elle bénit aujourd'hui encore son professeur d'anglais du collège qui lui donnait des versions supplémentaires à faire parce qu'elle aimait ça. Après l'allemand et le latin, qui lui ont donné des boutons, elle a plongé avec délices dans le japonais, langue qui la mènera à l'aéroport de Roissy avec un billet pour Tokyo en poche et un séjour de dix-huit mois à la clé. Autant d'années plus tard, elle n'est toujours pas rentrée au bercail.
L'amour du roman noir a sauté une génération dans la famille (elle ne cesse de remercier son papy pour ses Conan Doyle) et se décline maintenant en japonais, avec la traduction de Rendez-vous dans le noir (Otsuichi, Karasu), Le Diable chuchotait (Miyabe Miyuki, Picquier) et Pickpocket (Nakamura Fuminori, Picquier). Sombre aussi, mais pas pour les mêmes raisons : Lettres d'Iwojima (Kakebayashi Kumiko, Les Arènes). Et Myriam aime bien faire des incursions dans d'autres domaines, comme l'anime (Dans le studio Ghibli, Suzuki Toshio, Kana) ou le bouddhisme (Ikkyû, l'impertinence au service de la foi, Yamada Sôshô, AnimaViva multilingüe).


Bibliographie*

Traducteur :

  • 1989 - Le Diable chuchotait (Philippe Picquier "L'Asie en noir", avril 2012)
  • 2010 - Pickpocket (Philippe Picquier "Littérature grand format", janvier 2013)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page