k-libre - auteur - Yi Sang

À l'aide ! À l'aide ! À l'aide ! À l'aide ! À l'aide !
Richard Fleischer - Terreur aveugle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 septembre

Contenu

Yi Sang

MAJ mercredi 28 mars 2012
© D. R.

Biographie Yi Sang


Naissance à Séoul le 20 août 1910.
Mort à Tokyo le 17 avril 1937.
Yi Sang est né d'un père auquel il manque trois doigts et d'une mère qui ne connaît pas ses parents. Sous une Corée annexée par le Japon, il grandit et deviendra peintre puis fondera la revue "Navire naufragé", où il publiera ses premiers poèmes.
En 1930, il publie son unique roman en feuilleton dans la revue "Joeson" qui a pour but la promotion de la politique de la colonisation du gouvernement japonais.
Très vite Yi Sang crache du sang, est primé pour ses peintures, écrit des poèmes en japonais ainsi que ses premières nouvelles, tombe amoureux d'une courtisane, ouvre avec elle un salon de thé, publie encore des poèmes mais cette fois censurés et renvoyés de la revue suite aux protestations des lecteurs.
Tout s'écroule alors. Il se sépare de sa compagne, devient vagabond, retrouve un ami peintre, travaille dans une imprimerie, puis fonde une nouvelle revue de poésies et de romans.
En 1937, il est arrêté sous l'inculpation de diffusion d'idées subversives. Son état devenant critique après un mois de détention, il meurt à l'hôpital le lendemain de la mort de son père le 17 avril 1937 à l'âge de ving-sept ans.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page