k-libre - auteur - René Belbenoit

Le rhum glissait tout seul, lui emplissant le ventre d'une agréable chaleur qui ne tarda pas à se propager au reste de son corps et à faire naître en lui un solide optimisme totalement infondé.
Nick Stone - Tonton Clarinette
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 mars

Contenu

René Belbenoit

MAJ mardi 20 mars 2012
© D. R.

Biographie René Belbenoit


Naissance à Paris le 04 avril 1899.
Mort à Lucerne Valley le 26 février 1959.
René Belbenoit est né d'un père conducteur de locomotive et d'une mère plus jeune qui l'abandonna pour entrer comme employée à la Cour de Russie. Le jeune homme refuse de suivre les traces de son père. Il est employé par un oncle comme commis au "Rat mort" un cabaret qui va vite connaître le succès. Il fréquente des célébrités, prend leurs paris pour des bookmakers et un jour, garde l'argent. C'est la déclaration de la Première Guerre mondiale. Il s'engage en dissimulant son âge, est blessé puis décoré mais redevenu civil, ne trouve aucun travail. Il devient plongeur à Besançon et s'enfuit avec la caisse. À Nantes, employé dans le château d'une comtesse, il vole argent et bijoux avant d'être arrêté en 1921. Il sera condamné en 1922 à huit ans de travaux forcés. Le 3 juin 1923, il est embarqué sur le La Martinière vers le bagne de Guyane. Trois tentatives d'évasion et un retour interdit en France lui coûteront trois ans de plus. Il s'évade en 1935 et gagne Los Angeles. Guillotine sèche, ses mémoires, sort en 1938. Expulsé par les États-Unis, il s'enfuit en Amérique centrale mais revient en passant le Rio Grande à la nage. Arrêté au Texas, il fait un an de prison pour immigration clandestine et évite l'extradition grâce à la déclaration de guerre. En 1945 René Belbenoit vit à Los Angeles avec Lee Gumpert, sa troisième femme et se fait naturaliser américain.


Bibliographie*

Autobiographe :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page