k-libre - auteur - Cormac McCarthy

Si je comprends bien, nous n'avons qu'à faire un trajet à cheval de quatre jours en trois, traverser les plaines de l'État remplies d'Indiens à la recherche de scalps blancs, franchir les lignes de l'Union, attaquer une diligence escortée par les troupes Yankees, et ramener un traître jusqu'ici pour qu'il soit remis à la justice sudiste.
Roger Corman - Cinq fusils à l'ouest
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Boix-aux-Renards
Le titre du nouveau roman d'Antoine Chainas désigne un lieu, un lieu étrange, un lieu de contes et de...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 05 février

Contenu

Cormac McCarthy

MAJ jeudi 08 janvier 2009

Biographie Cormac McCarthy


Naissance à Providence le 20 juillet 1933.
Ses études finies, Cormac McCarthy s'engage dans l'armée de l'air américaine pour quatre ans, dont deux passées en Alaska, où il anime une émission de radio.
À son retour, il reprend des études, épouse Lee Holleman, alors étudiante, quitte l'université, a un premier enfant et s'installe à Chicago. Là, il écrit son premier roman, Le Gardien du verger.
Divorcé, c'est sur un bateau en partance pour l'Irlande qu'il rencontre sa deuxième femme, Anne DeLisle, en 1965. C'est à Ibiza qu'il écrit L'Obscurité du dehors, son deuxième livre. En 1976, à nouveau divorcé, il s'installe à El Paso, au Texas. Il termine enfin Suttree sur lequel il travaillait depuis vingt ans.
En 2006, il épouse sa troisième femme, Jennifer Winkley. La Route, publié la même année, obtient le prix Pullitzer.


Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 16/04 Prix littéraire: Le Prix Pulitzer Fiction 2014 pour Le Chardonneret
    Le Prix Pulitzer dans sa catégorie roman a par le passé récompensé de nombreux auteurs de romans noirs et sociaux pour des ouvrages qui sont restés à la postérité. C'est ainsi qu'en 1919, Booth Tarkington recevait le prix pour La Splendeur des Amberson, qui allait être plus tard adapté au cinéma avec brio par Orson Welles. Booth Tarkington sera à nouveau récompensé en 1922 avant de céder le prix à Willa Cather. Par la suite, le Pulitzer aura quelques fulgurances dont Autan en emporte le vent, de Margaret Mitchell, en 1937. Mais cette vaste fresque romanesque sur fond de guerre de Sécession nous éloigne des auteurs du noir. Citons en 1940 Les Raisins de la colère, du géant américain John Steinbeck, Les Larrons, en 1963, de l'incontournable William Faulkner (mais reçu à titre posthume), Lonesome Dove (saga du Grand Ouest publiée aux éditions Gallmeister en deux volumes précieux dans leur très classe collection "Totem"), de Larry McMurtry en 1986, et plus récemment, en 2007, La Route, de Cormac McCarthy. Les jurés ont souvent bon goût, et cette année leur choix s'est porté sur Le Chardonneret, de la très discrète romancière Donna Tartt au détriment des deux ouvrages suivants : The Son, de Philipp Meyer, et The Woman Who Lost Her Soul, de Bob Shacochis. Une jolie récompense pour un auteur qui met plus de dix ans à écrire ses romans, et une digne héritière des pré-cités...
    Liens : Le Chardonneret |Dona Tartt |Orson Welles

  • 26/09 Site Internet: Citations diaboliques
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page