k-libre - auteur - Stéphane Pajot

En se rendant au Bastion, Raimbau présumait que la journée allait être riche en renseignements permettant d'orienter l'enquête. Il en avait hâte d'en savoir plus sur la victime et sur cette Delphine Peinturier, dont la personnalité, s'il en croyait les œuvres vues chez elle, promettait d'être complexe.
Daniel Angot - La Mort en peinture
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 08 août

Contenu

Stéphane Pajot

MAJ mardi 01 novembre 2011
© D. R.

Biographie Stéphane Pajot


Naissance à Nantes le 13 février 1966.
Guitariste du (feu) groupe nantais Les Paresseux et fondateur du fanzine PQ avec Marc Caillaud de 1985 à 1989. Trente numéros réalisés à la photocopieuse, tirés à trois cents exemplaires et vendus dans les bistrots, qui parlaient de rock alternatif (OTH, Oberkampf, Hots Pants, Johnny Thunders, Saints, Ramones) et de BD. Journaliste depuis 1986 à Presse-Océan (rubrique culturelle), il a passé une quinzaine d'années à la chronique des faits-divers, ce qui lui inspira l'ouvrage Le Crépuscule des chiens écrasés (Darger) puis Carnaval Infernal (Coop Breizh). Il a tenu une chronique de deux pages sur les freaks dans le Magazine du Cirque et de L'Illusion, qui a cessé de paraître en 2010 après seize numéros. Auteur d'une vingtaine de livres sur le vieux Nantes (De Personnages pittoresques à Nantes, vieux cafés et commerces), de trois polars, deux hommages au cinéaste Jacques Tati et à Jacques Vaché, pionnier du surréalisme, d'un dico sur les phénomènes de foires et de baraques foraine, d'un glossaire sur les bistrots.



Présence à un festival :

2012 : Mauves en noir

2011 : Mauves en noir

2010 : Mauves en noir

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page