k-libre - auteur - Thomas Narcejac

San-Antonio, ça a été d'abord le salut, c'est-à-dire bien gagner sa vie, avoir une vie confortable pour les miens, bien se loger, avoir une maison, avoir tout ce qu'on veut, enfin tout ce qui fait le confort, qu'on est bien dans sa peau, qu'on est bien même socialement, mais ça me tourmentait.
Frédéric Dard - Je me suis raconté des histoires très tôt
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 29 novembre

Contenu

Thomas Narcejac

MAJ jeudi 16 février 2012
© D. R.

Biographie Thomas Narcejac


Naissance à Rochefort-sur-Mer le 03 juillet 1908.
Mort à Nice le 04 juin 1998.
Pierre Robert Ayraud fréquente l'école communale de Saintes de 1914 à 1919. En 1916, une parente lui offre 813, une aventure d'Arsène Lupin. C'est une révélation pour l'enfant. Il se passionne aussi pour Le Tour du monde en aéroplane d'Arnould Galopin, au point de revivre ces aventures avec un camarade. Celui-ci est armé d'un fusil à air comprimé. C'est l'accident, Pierre perd l'œil gauche.

Il obtient, en 1919, son certificat d'études primaires, ses résultats le placent premier du canton. La même année, il est atteint d'un cancer du péroné gauche. Sa jambe est sauvée par un médecin de marine, mais il n'est plus question de faire du sport, ni d'être marin comme le veut la tradition familiale.
Il obtient son baccalauréat philosophie-lettres en 1926 et, à l'automne, part à Poitiers, faire "Khâgne". Une scarlatine maligne interrompt ses études. Il les reprend l'année suivante, puis prépare, à la faculté, une licence ès lettres obtenue en juillet 1930. Il est nommé, à la rentrée, professeur à Vannes - où il restera jusqu'en 1937. En novembre, il s'inscrit à la faculté de lettres de Paris pour préparer une licence de philosophie qu'il obtient en juin 1931, ainsi qu'un diplôme d'Études supérieures de lettres.

En octobre 1937, il est nommé à Troyes comme professeur de lettres et de philosophie. "Je suis venu au roman policier, en tant qu'auteur, après avoir compris le mode d'invention des auteurs de romans à problèmes. Et pour comprendre cela de l'intérieur, il fallait bien écrire. C'est pourquoi je m'amusai avec mes élèves de Troyes à écrire un petit acte : Le Rendez-vous de la dame de pique."

Il est mobilisé le 3 septembre 1939 comme secrétaire d'un médecin chef, puis à l'infirmerie. Pendant la "Drôle de guerre", il emploie ses nombreux loisirs à écrire L'Assassin de minuit, un roman policier, car il a un vif penchant pour le genre et pour apprendre à bien raconter.
Alors qu'il passe ses vacances dans sa belle-famille, à Saint-Servan, en 1945, pour s'occuper, il concocte, de mémoire, quelques pastiches de Leblanc, Simenon, Conan Doyle... En octobre, il est muté à Nantes où il enseignera jusqu'à sa retraite d'enseignant en 1968.
En janvier 1946, c'est la parution, aux éditions du Portulan, de L'Assassin de minuit, le roman écrit pendant la "Drôle de guerre". Il le signe du pseudonyme de Thomas Narcejac, en référence à un lieu où il allait pêcher quand il était jeune, à Saintes et à Saint-Thomas, un village proche.
En février, Les éditions Athéné dans leur collection "La Mauvaise chance" ajoutent à leur catalogue, Confidences dans ma nuit, le recueil des pastiches, puis en décembre La Police est dans l'escalier, le second roman de l'auteur.

En janvier 1947, paraît Esthétique du roman policier, l'essai qui va déclencher une correspondance avec Pierre Boileau, aux conséquences si riches pour le genre. Ils se rencontrent le 13 juin 1948, lorsqu'il reçoit le Prix du roman d'aventures pour son quatrième roman, La Mort est du voyage.
En décembre 1948, les éditions du Scorpion proposent Faut que ça saigne !, un pastiche du roman noir écrit avec Serge Arcouet, qui prendra plus tard, le pseudonyme de Serge Laforest. Ce roman est écrit pour dénoncer les outrances d'un genre lancé par Gallimard.

1949 est une année d'intense production. Sa première nouvelle, Le Vampire parait en janvier dans "Mystère-Magazine". En mars, les éditions Amiot-Dumont publient Slim entre en scène, un roman de John Silver Lee et "traduit de l'américain". Sous ce nom se cachent Narcejac et Arcouet. Cette série comprend cinq titres tous parus dans l'année. En mai, Aspect du roman policier, une nouvelle étude est publiée dans le Larousse mensuel. En juin, La Fin d'un bluff, un essai-pamphlet sur le roman noir américain, entraine une vive polémique avec Marcel Duhamel qui a lancé la "Série noire" fin 1945. Il écrit un feuilleton radiophonique, Ici police, en douze épisodes pour Radio-Bretagne. En juin, lors d'une nouvelle rencontre avec Pierre Boileau, ils décident d'écrire ensemble selon leurs conceptions du roman policier.
En septembre 1950, Thomas signe un essai intitulé Le Cas Simenon.

La suite de son œuvre littéraire se conjugue avec celle de Pierre Boileau, sous le nom de Boileau-Narcejac.


Auteurs liés : Pierre Boileau


Bibliographie*

Romancier :

Scénario inspiré de son œuvre :

Actualité

  • 20/11 Édition: Parutions de la semaine - 20 novembre
  • 14/11 Édition: Parutions de la semaine - 14 novembre
  • 28/03 Édition: Parutions de la semaine - 28 mars
  • 22/03 Édition: Parutions de la semaine - 22 mars
    Une semaine où parait un nouveau roman de Dennis Lehane n'est pas une semaine comme les autres. On aurait tendance à l'oublier mais la sortie du magnifique Un pays à l'aube remonte déjà à quatre années. Peut-être pas aussi détonant que son prédécesseur, Ils vivent la nuit est quand même de très haute facture et, il faut bien l'avouer, si les héros ne meurent jamais, le talent non plus et ce alors que le romancier américain quitte Boston pour emmener ses personnages jusqu'à Cuba.
    Parmi les parutions remarquées, figure également Un long moment de silence, le nouveau roman de Paul Colize à La Manufacture de livres. Sinon, la toute nouvelle collection "La Cosmopolite noire" avec Adrian McKinty (Une terre si noire) et Dolores Redondo (Le Gardien invisible) est à surveiller de près. Tout comme chez Gaïa Le Royaume des perches, de Martti Linna, et La Maison de l'esprit d'or, de Diane Wei Liang (NIL). Enfin, les Presses de la Cité proposent un nouvel opus de John Burdett, Le Pic du vautour, forcément noir et distrayant.
    Rayon rééditions poche, notons les romans de Jérémie Guez (Balancé dans les cordes), de Dominique Manotti (L'Honorable société), et de Peter Guttridge (Promenade du crime).
    Pour conclure avec la littérature jeunesse, nous retrouvons avec plaisir deux auteurs à l'écriture sensible : Claire Gratias et Jean-Paul Nozière.
    Une histoire à suivre...

    Fictions adulte grand format :
    Memento mori, de Sebastià Alzamora (Actes sud, "Actes noirs")
    Le Voleur d'enfants tristes, de Belinda Bauer (Fleuve noir, "Thriller")
    Mr Shivers : nul ne peut lui échapper, de Robert Jackson Bennett (Panini Books, Éclipse")
    Celle qui n'était plus, de Pierre Boileau & Thomas Narcejac (Retrouvées)
    Le Pic du vautour, de John Burdett (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Paroles empoisonnées, de Maïté Carranza (J'ai lu)
    Un long moment de silence, de Paul Colize (La Manufacture de livres)
    Et il ne restera que poussière, de Patricia Cornwell (Les 2 Terres)
    Une peine d'exceptions, de Patricia Cornwell (Les 2 Terres)
    Vent de glace, de Patricia Cornwell (Les 2 Terres)
    Si j'étais toi... : thriller ésotérique, de Joao Fernandes (Auteurs d'aujourd'hui)
    Témoin hostile, de Rebecca Forster (Pôle, "Roman")
    La Maison des absents, de Tana French (Calmann-Lévy)
    Aux prises avec la mort, de Peter James (Fleuve noir, "Thriller")
    400 coups de ciseaux, de Thierry Jonquet (Le Seuil, "Policiers")
    Absences, d'Alice Laplante (Robert Laffont)
    Rouge ballast, de Jean-Claude Le Chevère (Des Ragosses)
    Ils vivent la nuit, de Dennis Lehane (Rivages, "Thriller")
    Le Royaume des perches, de Martti Linna (Gaïa, "Polar")
    Une terre si froide, de Adrian McKinty (Stock, "la Cosmopolite noire")
    Cognac blues, de David Patsouris (Le Rouergue, "Noir")
    Au fond de ton cœur, de Torsten Pettersson (Télémaque, "Entailles")
    Le Gardien invisible, de Dolores Redondo (Stock, "La Cosmopolite noire")
    La Colonie du diable, de James Rollins (Fleuve noir, "thriller")
    Les 13 reliques. 1, de Michael Scott & Colette Freedman (Fleuve noir, "Thriller")
    Des types bien, ou presque, de Bogdan Teodorescu (L'Écailler, "Polar & noir")
    La Maison de l'esprit d'or, de Diane Wei Liang (NIL, "Détectives")
    Sol, de Philippe Yvon (Carrefour du Net, "Collection noire")

    Fictions adulte poche :
    Derrière la haine, de Barbara Abel (Pocket, "Thriller")
    Opération Cyclope, de Claude d'Abzac-Épezy (Folio, "Policier")
    Le Chapelet de Jade : et autres nouvelles, de Boris Akounine (Points, "Policiers")
    L'Énigme d'Arras, de Denis Barbe (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Casanova et la femme sans visage, d'Olivier Barde-Cabuçon (Babel, "Noir")
    Quai des cadavres, de Jean-Pierre Bocquet (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Boston noir, présenté par Dennis Lehane (Rivages, "Noir")
    Scandale meurtrier, de Pamela Clare (J'ai lu, "Romantic suspense")
    Les Profanateurs, de Michael Collins (Points, "Roman noir")
    On achève bien les disc-jockeys, de Didier Daeninckx (Pocket, "Policier")
    Le Livre de l'air et des ombres, de Michael Gruber (Pocket, "Thriller")
    Balancé dans les cordes, de Jérémie Guez (J'ai lu, "Policier")
    Promenade du crime, de Peter Guttridge (Babel, "Noir")
    À deux pas de la mort, de Peter James (Pocket, "Thriller")
    Marée noire, d'Attica Locke (Folio, "Policier")
    La Route d'Omaha, de Robert Ludlum (Pocket, "Thriller")
    Sur la route de Gandolfo, de Robert Ludlum (Pocket, "Thriller")
    L'Honorable société, de Dominique Manotti (Folio, "Policier")
    The City & the city, de China Miéville (Pocket, "Thriller")
    Mémoires funestes, de Johann Moulin (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Retour vers la côte, de Saskia Noort (Folio, "Policier")
    Progressez en anglais grâce à... Edgar Poe et Auguste Dupin. 1, de Edgar Allan Poe (J.-P. Vasseur, "Progressez en anglais grâce à...")
    Progressez en anglais grâce à... Edgar Poe et Auguste Dupin. 2, de Edgar Allan Poe (J.-P. Vasseur, "Progressez en anglais grâce à...")
    Pol'art au sang, collectif (Cogito ergo sum, "Noir'mandie")
    Lieutenant Eve Dallas. 33, Crime de New York à Dallas, de Nora Roberts (J'ai lu, "Littérature générale")
    La Clé de l'apocalypse, de James Rollins (Pocket, "Thriller")
    Mets ton doigt où j'ai mis mon doigt, de San-Antonio (Pocket, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    Réglez-lui son compte !, de San-Antonio (Pocket, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    Les Anges gardiens. 1, Témoin en détresse, de Roxanne St. Claire (J'ai lu, "Romantic suspense")
    Les Ombres qui attendent, de Carlene Thompson (Folio, "Policier")

    Bandes dessinées :
    Scalped. 5, La Vallée de la solitude, de Jason Aaron & R. M. Guéra (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Scalped. 6, Rongé jusqu'à l'os, de Jason Aaron (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Scalped. 7, Rez blues, de Jason Aaron (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Death mountains. 1, Mary Graves, de Daniel Brecht & Christophe Bec (Casterman)
    Death mountains. 2, La Cannibale, de Daniel Brecht & Christophe Bec (Casterman)
    Buck Danny : l'intégrale. 8, 1960-1962 (Dupuis)
    OPK. 2, Hard-core, de Matz et Fabien Bedouel (12 bis)
    Scooby-Doo. 3, Tous espions (Jungle, "Kids")

    Mangas :
    Arago : police investigator. 3, de Takahiro Arai (Pika, "Pika shônen")
    Vagabond, de Takehiko Inoue (Tonkam, "Young")

    Fictions jeunesse :
    Double disparition, de Claire Gratias (Rageot)
    Lambada pour l'enfer, de Hector Hugo (Syros, "Souris noire")
    I hunt killers, de Barry Lyga (Le Masque (Le Masque, "MSK")
    HB Henderson's boys. 2, Le Jour de l'aigle, de Robert Muchamore (Casterman jeunesse, "Poche")
    Camps Paradis, de Jean-Paul Nozière (Gallimard jeunesse, "Scripto")
    Que deviennent les enfants quand la nuit tombe ?, de Jean-Paul Nozière (Thierry Magnier, "Roman")
    L'Homme au masque, de Elliot Skell (Flammarion jeunesse, "Grands formats")
    Menace à Olympie, d'Alain Surget (Flammarion jeunesse)

    Criminologie & prisons :
    Les Brigands : criminalité et protestation politique, 1750-1850, sous la direction de Valérie Sottocasa (Presses universitaires de Rennes, "Histoire")
    Toni 11,6 : histoire du convoyeur, d'Alice Géraud (J'ai lu, "Document")
    Marseille connection : comment la cité phocéenne est devenue la ville de tous les trafics, de François Missen (L'Archipel)
    Menaces cybernétiques : le manuel du combattant, de Yves-Marie Peyry (Le Rocher, "Lignes de feu")
    Liens : Un long moment de silence |Derrière la haine |Balancé dans les cordes |Promenade du crime |À deux pas de la mort |L'Honorable société |Ils vivent la nuit |Cognac Blues |Belinda Bauer |Pierre Boileau |John Burdett |Paul Colize |Tana French |Peter James |Thierry Jonquet |Dennis Lehane |Adrian McKinty |Barbara Abel |Boris Akounine |Didier Daeninckx |Michael Gruber |Jérémie Guez |Peter Guttridge |Dominique Manotti |Johann Moulin |Edgar Allan Poe | San-Antonio | Matz |Fabien Bedouel |Claire Gratias |Hector Hugo |Robert Muchamore |Jean-Paul Nozière |David Patsouris |Carlene Thompson |China Miéville

  • 15/02 Édition: Parutions de la semaine - 15 février
  • 12/10 Édition: Parutions de la semaine - 12 octobre
  • 09/10 Commémoration: Une rue Thomas Narcejac à Nantes
  • 24/08 Édition: Parutions de la semaine - 24 août
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page