k-libre - auteur - Thomas Narcejac

Une meute de chiens ébouriffés vient à sa rencontre, derniers vestiges d'une relation encore possible.
Christian Michaud - Le Carcan
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 octobre

Contenu

Thomas Narcejac

MAJ jeudi 16 février 2012
© D. R.

Biographie Thomas Narcejac


Naissance à Rochefort-sur-Mer le 03 juillet 1908.
Mort à Nice le 04 juin 1998.
Pierre Robert Ayraud fréquente l'école communale de Saintes de 1914 à 1919. En 1916, une parente lui offre 813, une aventure d'Arsène Lupin. C'est une révélation pour l'enfant. Il se passionne aussi pour Le Tour du monde en aéroplane d'Arnould Galopin, au point de revivre ces aventures avec un camarade. Celui-ci est armé d'un fusil à air comprimé. C'est l'accident, Pierre perd l'œil gauche.

Il obtient, en 1919, son certificat d'études primaires, ses résultats le placent premier du canton. La même année, il est atteint d'un cancer du péroné gauche. Sa jambe est sauvée par un médecin de marine, mais il n'est plus question de faire du sport, ni d'être marin comme le veut la tradition familiale.
Il obtient son baccalauréat philosophie-lettres en 1926 et, à l'automne, part à Poitiers, faire "Khâgne". Une scarlatine maligne interrompt ses études. Il les reprend l'année suivante, puis prépare, à la faculté, une licence ès lettres obtenue en juillet 1930. Il est nommé, à la rentrée, professeur à Vannes - où il restera jusqu'en 1937. En novembre, il s'inscrit à la faculté de lettres de Paris pour préparer une licence de philosophie qu'il obtient en juin 1931, ainsi qu'un diplôme d'Études supérieures de lettres.

En octobre 1937, il est nommé à Troyes comme professeur de lettres et de philosophie. "Je suis venu au roman policier, en tant qu'auteur, après avoir compris le mode d'invention des auteurs de romans à problèmes. Et pour comprendre cela de l'intérieur, il fallait bien écrire. C'est pourquoi je m'amusai avec mes élèves de Troyes à écrire un petit acte : Le Rendez-vous de la dame de pique."

Il est mobilisé le 3 septembre 1939 comme secrétaire d'un médecin chef, puis à l'infirmerie. Pendant la "Drôle de guerre", il emploie ses nombreux loisirs à écrire L'Assassin de minuit, un roman policier, car il a un vif penchant pour le genre et pour apprendre à bien raconter.
Alors qu'il passe ses vacances dans sa belle-famille, à Saint-Servan, en 1945, pour s'occuper, il concocte, de mémoire, quelques pastiches de Leblanc, Simenon, Conan Doyle... En octobre, il est muté à Nantes où il enseignera jusqu'à sa retraite d'enseignant en 1968.
En janvier 1946, c'est la parution, aux éditions du Portulan, de L'Assassin de minuit, le roman écrit pendant la "Drôle de guerre". Il le signe du pseudonyme de Thomas Narcejac, en référence à un lieu où il allait pêcher quand il était jeune, à Saintes et à Saint-Thomas, un village proche.
En février, Les éditions Athéné dans leur collection "La Mauvaise chance" ajoutent à leur catalogue, Confidences dans ma nuit, le recueil des pastiches, puis en décembre La Police est dans l'escalier, le second roman de l'auteur.

En janvier 1947, paraît Esthétique du roman policier, l'essai qui va déclencher une correspondance avec Pierre Boileau, aux conséquences si riches pour le genre. Ils se rencontrent le 13 juin 1948, lorsqu'il reçoit le Prix du roman d'aventures pour son quatrième roman, La Mort est du voyage.
En décembre 1948, les éditions du Scorpion proposent Faut que ça saigne !, un pastiche du roman noir écrit avec Serge Arcouet, qui prendra plus tard, le pseudonyme de Serge Laforest. Ce roman est écrit pour dénoncer les outrances d'un genre lancé par Gallimard.

1949 est une année d'intense production. Sa première nouvelle, Le Vampire parait en janvier dans "Mystère-Magazine". En mars, les éditions Amiot-Dumont publient Slim entre en scène, un roman de John Silver Lee et "traduit de l'américain". Sous ce nom se cachent Narcejac et Arcouet. Cette série comprend cinq titres tous parus dans l'année. En mai, Aspect du roman policier, une nouvelle étude est publiée dans le Larousse mensuel. En juin, La Fin d'un bluff, un essai-pamphlet sur le roman noir américain, entraine une vive polémique avec Marcel Duhamel qui a lancé la "Série noire" fin 1945. Il écrit un feuilleton radiophonique, Ici police, en douze épisodes pour Radio-Bretagne. En juin, lors d'une nouvelle rencontre avec Pierre Boileau, ils décident d'écrire ensemble selon leurs conceptions du roman policier.
En septembre 1950, Thomas signe un essai intitulé Le Cas Simenon.

La suite de son œuvre littéraire se conjugue avec celle de Pierre Boileau, sous le nom de Boileau-Narcejac.


Auteurs liés : Pierre Boileau


Bibliographie*

Romancier :

Scénario inspiré de son œuvre :

Actualité

  • 20/11 Édition: Parutions de la semaine - 20 novembre
  • 14/11 Édition: Parutions de la semaine - 14 novembre
  • 28/03 Édition: Parutions de la semaine - 28 mars
  • 22/03 Édition: Parutions de la semaine - 22 mars
  • 15/02 Édition: Parutions de la semaine - 15 février
    "Actes noirs" et la "Série noire" sont à l'honneur cette semaine. Si Elsa Marpeau et Carlos Salem font maintenant figure d'habitués des lieux, après tout, ces deux romanciers nous proposent un nouvel ouvrage par an, et qu'on les redécouvre avec plaisir, que dire de Nick Stone ? Tonton Clarinette l'avait révélé, Voodoo Land avait été le roman de la confirmation. Alors, oui, Cuba libre est attendu avec impatience. Mais il serait malhonnête de limiter les parutions de la semaine à ces deux collections. En effet, Gaïa avec Indrek Hargla et Gallmeister avec Craig Johnson, offrent des éclaircies noir exotique. Au rayon des poches, Le Masque avec sa nouvelle gamme de "Masque" remet à l'honneur Boileau-Narcejac, redonne vie à Voltaire sous la plume de Frédéric Lenormand. Craig Johnson, Nick Stone et Carlos Salem sont aussi présents, accompagnés de James Bradley et de son Résurrectionniste. À noter que l'excellent roman d'Emily St. John Mandel, Dernière nuit à Montreal, côtoie La Sirène de Camilla Läckberg en grands caractères. En bande dessinée, les éditions Futuropolis font paraitre le second volet de Motherfucker, un récit qui plonge au sein du mouvement des Black Panthers, et Casterman réédite en un volume l'intégrale Du plomb dans la tête, de Matz et Colin Wilson. Peu de nouveautés à strictement parler en littérature jeunesse puisque Cherub fait ses onzième et quatorzième apparitions. Il y a bien sûr ce livre-enquête de Shen Shan, Mission au centre de la terre paru chez Sarbacane, de Didier Lévy et Fabien Laurent et ce Mystérieux voleur de goûter, de Lætitia Étienne et Manola pour les vraiment tous petits. Enfin, dans les nombreux documents et essais de la semaine, il y a du bagnard, du SDF, de la police napoléonienne et aussi (et surtout) une étude sur Simenon et un essai de Jean-Yves Tadié sur le roman d'aventures. Tout un programme...

    Fictions adulte grand format :
    E 16, de Christine Brunet (Chloé des Lys)
    L'Énigme de Saint-Oleg, de Indrek Hargla (Gaïa, "Polar")
    Passé à vif, de Lisa Jackson (Mosaïc)
    Emergency 911, de Ryan David Jahn (Actes sud, "Actes noirs")
    Dark Horse, de Craig Johnson (Gallmeister, "Noire")
    L'Expatriée, d'Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire")
    Betibou, de Claudia Piñeiro (Actes sud, "Actes noirs")
    L'Ange pleureur fait son cirque : enquête à Amiens et sa région, de Laurent Pocry (Coëtquen, "Policier")
    Un jambon calibre 45, de Carlos Salem (Actes sud, "Actes noirs")
    Un dollar le baril, de Christopher Selac (Les 2 Encres)
    Cuba libre, de Nick Stone (Gallimard, "Série noire")
    Rosa mortalis, d'Élisa Vix (Le Rouergue, "Noir")

    Fictions adulte poche :
    Crains le pire, de Linwood Barclay (J'ai lu, "Thriller")
    La Poudrière : Arsène Lupin, de Pierre Boileau & Thomas Narcejac (Le Masque, "Masque jaune")
    Le Résurrectionniste, de James Bradley (Rivages, "Noir")
    Infiltrée, de John Connor (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Libertinage fatal, de Charlaine Harris (J'ai lu, "Darklight")
    L'Indien blanc, de Craig Johnson (Gallmeister, "Totem")
    Meurtre dans le boudoir, de Frédéric Lenormand (Le Masque, "Masque poche : suspense historique")
    Meurtres au manoir, de Willa Marsh (J'ai lu, "Littérature générale")
    Un démon sous mes yeux, de Ruth Rendell (Le Masque, "Masque poche : jaune")
    Je reste roi d'Espagne, de Carlos Salem (Babel, "Noir")
    Voodoo Land, de Nick Stone (Folio, "Policier")
    Carmen (Nevada), de Alan Watt (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Les Mystères d'East Lynne, de Mrs Henry Wood (Le Masque, "Masque poche : suspense historique")

    Fictions adulte grands caractères :
    Lundi mélancolie : le jour où les enfants disparaissent, de Nicci French (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    La Sirène, de Camilla Läckberg (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Le Braconnier du lac perdu, de Peter May (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Mon plus vieil ennemi, de Ruth Rendell (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Dernière nuit à Montreal, d'Emily St. John Mandel (À vue d'œil, "Collection 16-17")

    Bandes dessinées :
    Pacifique, de Romain Baudy & Martin Trystam (KSTR)
    Urban. 2, Ceux qui vont mourir, de Luc Brunschwig & Roberto Ricci (Futuropolis)
    X-Men, la fin. 1, de Christopher Claremont & Sean Chen (Panini comics, "Marvel Select")
    Tueur en scierie, de Delan & Francis Cold (Moule-à-gaufres)
    RN 66, de Frankyravi (Les Requins marteaux)
    Mexico'n carne, d'Emmanuel Herzet, Orville & Giuseppe Liotti (Le Lombard, "Troisième vague")
    X-Men : Pixie contre-attaque !, de Kathryn Immonen & Sara Pichelli (Panini comics, "100 % Marvel")
    Geoff Johns présente Superman. 1, Le Dernier fils, de Geoff Johns & Doug Mahnke (Urban comics, "DC classiques")
    Blackest night. 1, Debout les morts, de Geoff Johns & Doug Mahnke (Urban comics, "DE classiques")
    X-Force : sex + violence, de Craig Kyle, Chris Yost & Gabriele Dell'Otto (Panini comics, "Marvel graphic novels")
    Motherfucker. 2, de Sylvain Ricard & Guillaume Martinez (Futuropolis)
    Le Concierge, de Tarek & Seb Cazes (Le Moule-à-gaufres)
    Cent millions de pesos, de Jean Van Hamme & Christian Denayer (Dargaud)
    Du plomb dans la tête, de Colin Wilson & Matz (Casterman, "Ligne rouge")
    X-Men : l'intégrale. 1, 1975-1976, de Christopher Claremont, Len Wein & Bill Mantlo (Panini comics, "Marvel Classic")

    Mangas :
    Psychic detective Yakumo. 3, de Suzuka Oda (Panini maga, "Shonen")
    MPD psycho : le détective schizophrène. 16, de Sho-U Tajima & Eiji Otsuka (Pika, "Pika senpai")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Le Mystérieux voleur de goûter, de Lætitia Étienne & Manola (Alpha Book)

    Fiction jeunesse :
    Dans le camp des assassins, de Marie-Claude Bérot (Flammarion, "Tribal")
    Mission au centre de la terre, de Didier Lévy & Fabien Laurent (Sarbacane)
    L'Ange gardien, de Robert Muchamore (Casterman)
    Vandales, de Robert Muchamore (Casterman)
    L'Île au trésor, de Robert Louis Stevenson (L'École des loisirs, "Classiques abrégés")

    Criminologie & prisons :
    Confession authentique d'un bagnard, de Jean Bonnardot (Ibis rouge, "Espace outre-mer")
    Violences sexuelles, régime juridique et limites à la répression de ces crimes en République démocratique du Congo, de Joël Mapatano Karune (L'Harmattan Italia, "Africultura")
    Dans l'enfer du bagne, de Alexis Trinquet (Les Arènes, "Document")

    Problèmes et services sociaux :
    D'ailleurs et de nulle part : mendiants, vagabonds, clochards, SDF en France depuis le Moyen Âge, d'André Gueslin (Fayard, "Histoire")

    Problèmes sociaux et sécurité :
    Maintien de l'ordre : enquête, de David Dufresne (Pluriel, "Pluriel")
    Police et gendarmerie dans l'Empire napoléonien : actes du colloque, le 10 octobre 2010, organisé par l'Institut Napoléon et le Centre d'histoire du XIXe siècle (SPM, "Collection de l'Institut Napoléon")

    Essais littéraires :
    Scènes de la vie carcérale, de Aïssa Lacheb-Boukachache (Au diable vauvert, "Document")

    Littérature (théorie & études) :
    Georges Simenon, dirigé par Laurent Demoulin (Herne, "Cahiers de l'Herne")
    Le Roman d'aventures, de Jean-Yves Tadié (Gallimard, "Tel")


    Liens : Crains le pire |Le Résurrectionniste |L'Indien blanc |Je reste roi d'Espagne |Voodoo Land |La Sirène |La Sirène |Le Braconnier du lac perdu |Dernière nuit à Montréal |Mène l'enquête avec Shen Shan - 4 : Mission au centre de la Terre |L'Île au trésor |Un jambon calibre 45 |L'Énigme de Saint-Olav |Du plomb dans la tête |Christine Brunet |Craig Johnson |Elsa Marpeau |Carlos Salem |Nick Stone |Élisa Vix |Linwood Barclay |Pierre Boileau |James Bradley |John Connor |Frédéric Lenormand |Ruth Rendell |Nicci French |Camilla Läckberg |Peter May |Emily St. John Mandel |Romain Trystram |Luc Brunschwig |Sylvain Ricard |Jean Van Hamme |Colin Wilson | Matz |Didier Lévy |Fabien Laurent |Robert Muchamore |Robert Louis Stevenson |David Dufresne |Aïssa Lacheb |Indrek Hargla

  • 12/10 Édition: Parutions de la semaine - 12 octobre
  • 09/10 Commémoration: Une rue Thomas Narcejac à Nantes
  • 24/08 Édition: Parutions de la semaine - 24 août
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page