k-libre - auteur - Nordine Haddad

- Bon. On reprend. Pour commencer, comment vous êtes-vous procuré cette arme ? - Elle est à moi. C'est moi qui l'ai trafiquée. Ça vous épate, hein ? - Le fusil à lunette est à vous ? - Ouais. On est en Amérique, non ?
Will Argunas - In the name of...
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 20 octobre

Contenu

Nordine Haddad

MAJ lundi 02 juin 2014
© D. R.

Biographie Nordine Haddad


Naissance à Paris le 04 janvier 1966.
Après une petite enfance plutôt heureuse dans le quartier populaire de Ménilmontant, puis en proche banlieue parisienne, Nordine Haddad découvre le roman noir à l'âge de quinze ans, sur une plage vendéenne, en lisant Assurances sur la mort de James M. Cain. Il s'en souviendra avec émotion en traduisant, vingt ans plus tard, Sombre balade de Kent Harrington, vibrant hommage au génial auteur du Facteur sonne toujours deux fois.
Après une licence de lettres modernes tout ce qu'il y a de plus classique, Nordine Haddad démarre sa carrière de traducteur chez Criterion, puis aux Presses de la Cité en traduisant, au début des années 1990, des auteurs de polars comme James Elliott ou John Burdett.
Outre une quinzaine de romans comme auteur sous divers pseudonymes, aux éditions J'ai Lu notamment, il a traduit de nombreux livres d'art et d'architecture principalement aux éditions Phaidon, sans jamais cesser toutefois d'œuvrer dans la sphère du polar. Il a ainsi collaboré avec les éditions Belfond, Julliard, Le Seuil, Le Rocher, Flammarion ou encore Denoël. Il est le principal traducteur de Kent Harrington (Le Jour des Morts, Jungle Rouge, Tabloïd Circus entre autres) et de William Lashner (la série des "Victor Carl" aux éditions du Rocher, tous réédités en "Folio policier").
Parmi les autres noms du hard-boiled traduits par Nordine Haddad, on citera Timothy Watts (Les Tricheurs), Tony Burton (Jungle d'acier) ou encore James Swain, en particulier Le Sens de l'arnaque ("Seuil policier"), prix Calibre .38 du meilleur roman noir étranger en 2006.
Nordine Haddad est marié et père de deux enfants.


Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page