k-libre - auteur - Liza Marklund

Mais le plus important sans doute dans l'épisode nocturne au cours duquel Long Liz a été égorgée dans Dutfield's Yard, sous les fenêtres de l'International Working Men's Educational Club – en vérité une sorte de café politique fréquenté surtout par des Juifs d'Europe centrale et des socialistes – c'est que Jack était là, coincé au-devant des roues de la carriole de Louis Diemschutsz, un commerçant qui remisait son attelage.
Michel Moatti - Retour à Whitechapel : la véritable histoire de Jack l'Éventreur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 18 juillet

Contenu

Liza Marklund

MAJ mardi 04 janvier 2011
© D. R.

Biographie Liza Marklund


Naissance à Pålmark le 09 septembre 1962.
Journaliste et romancière suédoise, Eva Elisabeth "Liza" Marklund est née à Pålmark près de Piteå, Norrbotten. La plupart de ses romans mettent en scène la journaliste Annika Bengtzon et sont traduits dans plus de trente pays. Marklund est copropriétaire de Piratförlaget, la troisième maison d'édition la plus importante de Suède, et tient une rubrique dans la revue Expressen. Elle est également ambassadrice à l'Unicef. Son douzième roman, Bons baisers du tueur, fut écrit en collaboration avec l'auteur américain James Patterson. En 2010, il atteignit le numéro un des ventes aux États-Unis, faisant de Liza Marklund le second auteur suédois (après Stieg Larson) à atteindre ce stade. Marklund vit en Espagne avec son mari, Mikael.
Depuis ses débuts en 1995, Liza Marklund a écrit huit polars et co-signé deux documents avec Maria Eriksson et un autre avec Lotta Snickare sur le leadership féminin. En 1998, Marklund remporta le "Prix Poloni" du meilleur polar Suédois par un auteur féminin et le "Prix du meilleur nouvel auteur". En 1999, Marklund est nommée auteur de l'année en Suède par le syndicat SKTF, remporte le prix littéraire de la radio RixFM en 2007 et figure quinzième parmi le palmarès 2003 des femmes les plus populaires de Suède pour monter à la troisième place en 2004.
Ses romans finissent numéro un des ventes dans les cinq pays nordiques et, en 2002 et 2003, deux de ses romans finissent sur la liste des best-sellers internationaux. En Scandinavie et en Allemagne, ses documents ont fait l'objet de controverses.
Nommée ambassadrice de l'UNICEF en 2004 suite à son intérêt pour la défense des Droits de l'Homme, Liza Marklund voyage beaucoup au nom de cette organisation et a, entre autres, enquêté sur l'esclavage infantile et les enfants du Tiers-Monde atteints du sida.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page