k-libre - auteur - Ricardo Salvador

Les visages et les lieux se brouillent dans mes souvenirs mais, même quand je ne suis plus sûr de rien, j'entends encore des hurlements de chien et une détonation sèche qui fige l'averse de neige au-dessus de moi.
Jean-Yves Martinez - Les Enchaînés
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 30 septembre

Contenu

Ricardo Salvador

MAJ jeudi 23 décembre 2010
© D. R.

Biographie Ricardo Salvador


Naissance à Épernay le 30 mai 1959.
Ricardo Salvador est nourri dès la 5e grâce à une prof de français comme on en fait plus, à Bobby Lapointe, Queneau, et surtout Brassens. Il en résulte un amour des mots, du style et de la forme bien plus que du fond, dont il n'a jamais pu se débarrasser malgré de multiples tentatives.
Puis il découvre le journal Pilote, Gotlib, Achille Talon, la BD et cela n'arrange pas ses affaires.
De vagues études scientifiques jusqu'au Deug de physique (il sèche alors les cours d'algèbre pour assister à des cours d'ancien français à la fac de lettres !).
Puis un concours dans une administration mollassonne pour une carrière tout aussi spongieuse qui lui va bien. Quelque soit le métier qu'il aura exercé, (sauf peut-être, explorateur, avec un casque et des chaussettes, découvrant de lointaines contrées inconnues, mais il n'y en a plus) Ricardo Salvador croit qu'il se serait ennuyé, alors autant choisir le plus ennuyeux de tous.
Il écrit depuis toujours, des petits textes, des bricoles, des nouvelles jusqu'à ce qu'une amie lui demande de lui écrire un roman pour son anniversaire. C'était il y a quinze ans.
Depuis Ricardo Salvador a pondu deux romans policiers : La Zygène de la Filipendule qu'il a voulu résolument déjanté et jubilatoire, et qui devrait paraître en 2011 puis Les Gens sont méchants.
Il avoue une certaine prédilection pour Tom Sharpe, Brautigan, Wodehouse, Jim Thompson, Jack Ritchie : plutôt du "second degré" et du décalé.



Présence à un festival :

2011 : Interpol'art

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page