k-libre - auteur - Jean-François Pré

Alors je n'ai plus qu'à attendre. Parce qu'au fond, c'est ça la vie. Attendre la Mort.
Jean-Pierre Bastid & Michel Martens - Duel
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 25 mai

Contenu

Jean-François Pré

MAJ vendredi 17 décembre 2010
© Scoop Dyga

Biographie Jean-François Pré


Naissance le 11 avril 1951.
Dès l'âge de quatorze ans, Jean-François Pré devient cavalier et un an plus tard, il découvre le milieu hippique et les courses dont il fera sa profession. Après des études supérieures de langues, le service militaire et quelques petits boulots pour "se mettre en selle", il se lance dans le journalisme hippique et entre à Tiercé Magazine en 1975. En mai 1976, c'est Le Parisien qui l'accueille au sein de sa rédaction. Il y restera trente-trois ans ! Le 1er mai 1983, Jean-François Pré intervient pour la première fois à la télévision. Il remplace au pied levé André Théron à TF1. Après avoir collaboré avec ce dernier ainsi qu'avec le légendaire Léon Zitrone, il est définitivement engagé par TF1 en novembre 1987. Il devient chef de la Rubrique hippique et commente tous les tiercés en direct jusqu'en 1991 où TF1 perd l'exclusivité des retransmissions hippiques. Durant cette période, Jean-François Pré se fait apprécier par la fougue de ses commentaires dans les grandes courses et l'amour inconditionnel qu'il porte au grand crack de l'époque : OURASI. En 1994, JFP créé "La Minute hippique", reportage quotidien sur le monde du cheval, ancêtre des programmes courts qui aujourd'hui "meublent" l'antenne entre la fin du Journal Télévisé et la Météo. Aujourd'hui, Jean-François Pré occupe toujours les mêmes fonctions au sein de la première chaîne de télévision européenne.
La carrière littéraire de Jean-François Pré, également connu comme auteur de polars et de thrillers, commence en 1997 lorsqu'il publie Le Cheval du président au Fleuve noir. Il s'agit d'un roman d'aventures qui relate la préparation d'un coup d'État au Guatemala dont le président possède un cheval de course qui en devient l'instrument involontaire. En 2000, viennent Qatar six (un tueur en série opère au Qatar autour du "Marathon du désert"), puis Une fièvre de cheval (Favre), qui raconte l'aventure malheureuse d'un jeune homme que rien ne préparait à une entrée soudaine dans le monde impitoyable des nababs de l'hippisme. Viennent ensuite Sans pour sang gentleman (Autres temps) ou les confidences d'un psychopate "chic" qui tue les jeunes femmes pour ne pas les voir vieillir, une nouvelle : "La Corde sensible" (Le Rocher) ou l'histoire d'amour d'un jockey et d'une violoniste autour d'un cheval d'obstacle, Le Dossier Pouchkine (Publibook), l'histoire de deux jeunes parieurs à la poursuite d'un gros ticket gagnant mystérieusement disparu, La Mort fait un tabac (Autres temps, 2009), une série de crimes dans le cénacle d'un très sélect club de fumeurs de cigares, et enfin Opération Lazarus (Pascal Galodé) son dernier roman, qui vient de voir le jour et qui a pour thème un complot organisé contre le Premier ministre d'Israël qui œuvre pour la création d'un État palestinien.
Jean-François Pré travaille sur deux nouveaux romans dont un, déjà écrit, traite du monde de la télévision et sera publié un peu plus tard.
Point commun à tous ses romans, le cheval de course est plus ou moins présent dans ses écrits. Dans Opération Lazarus, par exemple, il ne joue qu'un petit rôle... et peu glorieux : celui de blanchisseur de narcodollars au service de l'opération éponyme.


Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 25/03 Édition: Parutions de la semaine - 25 mars
  • 27/01 Édition: Parutions de la semaine - 27 janvier
    Parutions en petit nombre au sein desquelles se démarquent Organes vitaux, d'Elsebeth Egolm et Faux-semblants de Kjell Ola Dahl. Les Nordiques continuent d'avoir le vent en poupe. Mais pas que ! En effet, Romain Slocombe nous offre le troisième volet de "L'Océan de la stérilité" avec un Shangaï connexion dont nous n'allons vraiment pas tarder à vous parler. Les sorties poche sont monopolisées (phagocytées ?) par Babel noir et Folio policier. Ceux qui n'ont pas lu Les Survivantes, de la romancière Lalie Walker, pourront donc se rabattre sur un achat plus économique. Enfin, soulignons le choix plutôt classe de Feryane. L'un des éditeurs les plus en vue de romans en gros caractères propose Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner et 220 volts, de Joseph Incardona. Deux petits romans très précieux, que l'on a bien aimés.
    Comme d'habitude, faites votre choix !

    Grand format :
    La Malédiction de la Galigaï, de Jean d'Aillon (Flammarion)
    Le Livre de Johannes, de Jorgen Brekke (Balland)
    Le Bal des cagoles, de Philippe Carrese (L'Écailler)
    Froid d'enfer, de Richard Castle (City, "Thriller")
    Le Féminin du temps, de Daniel Cordonnier (Favre)
    Faux-semblants, de Kjell Ola Dahl (Gallimard, "Série noire")
    Le Retour du lion, de Nelson Demille (Michel Lafon, "Thriller")
    Organes vitaux, de Elsebeth Egholm (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Bayard et le crime d'Amboise, d'Éric Fouassier (Pascal Galodé)
    La Mise à mort du matador, de Bernard Hautecloque (Max Milo)
    Un escalier de sable, de Benjamin Legrand (Le Seuil)
    Une passion dévorante, de Jean-François Pré (Pascal Galodé)
    Shangai connexion, de Romain Slocombe (Fayard, "Noir")
    La Prophétie d'Ararat, de Sévag Torossian (Papier libre)
    L'Inscription de la terreur, de Sang Yi (Les Petits matins, "Les Grands soirs")
    De chacun selon sa haine, de Maurice Zytnicki (Loubatières)

    Poche :
    Le Secret de l'enclos du Temple, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Roman historique")
    L'Homme dans la vitrine, de Kjell Ola Dahl (Folio, "Policier")
    Un Russe candide, de Leif Davidsen (Babel, "Noir")
    Un scandale en Bohème suivi de Silver Blaze, d'Arthur Conan Doyle (Folio, "2 €")
    Cœur perdu en Normandie, de Joseph Fromage (L'àpart)
    Une fenêtre à Copacabana, de Luiz Alfredo Garcia-Roza (Babel, "Noir")
    Les Barricades mystérieuses, de Sébastien Lapaque (Babel, "Noir")
    Rupture, de Simon Lelic (Folio, "Policier")
    Eaux troubles en Morbihan, de Guillaume Moingeon (L'àpart)
    Meurtres à Versailles, d'Anne-Laure Morata (Le Masque, "Labyrinthe")
    Lumen, de Ben Pastor (Babel, "Noir")
    De la terre à la lune en déambulateur, de Serge Scotto (Baleine, "Noire")
    Flashback, de Jenny Siler (Folio, "Policier")
    Les Larmes des innocentes, de Joachim Sebastiano Valdez (Folio, "Policier")
    Parce que le sang n'oublie pas, de Pascal Vatinel (Babel, "Noir")
    Code 1879, de Dan Waddell (Babel, "Noir")
    Les Survivantes, de Lalie Walker (Babel, "Noir")

    Grands caractères :
    La Piste de sable, d'Andrea Camilleri (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    L'Îli de tous les dangers, de Natasha Cooper (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    220 volts, de Joseph Incardona (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner ((Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    Liens : Le Secret de l'enclos du Temple |La Piste de sable |220 volts |Le Jeu du pendu |Rupture |Les Larmes des Innocentes |Bayard et le crime d'Amboise |Faux semblants |Eaux troubles en Morbihan |Les Barricades mystérieuses |Jean d'Aillon |Andrea Camilleri |Philippe Carrese |Leif Davidsen |Arthur Conan Doyle |Elsebeth Egholm |Éric Fouassier |Joseph Fromage |Luiz Alfredo Garcia-Roza |Joseph Incardona |Aline Kiner |Benjamin Legrand |Simon Lelic |Ben Pastor |Serge Scotto |Romain Slocombe |Joachim Sebastiano Valdez |Lalie Walker |Kjell Ola Dahl |Guillaume Moingeon |Sébastien Lapaque

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page