k-libre - auteur - Alain Seyfried

Elle ne tient pas debout, mon histoire. Pourtant, j'y pense sans arrêt et, de temps à autre, je ne peux pas m'empêcher d'en parler tout seul. Tout seul, oui, comme un vulgaire cinglé. Je la repasse en revue, de A jusqu'à Z, mais, peu à peu, le tableau se brouille, et je finis par ne plus rien voir du tout, et je continue à ne pas comprendre pourquoi les choses se sont passées ainsi. C'est exactement comme si j'essayais de peindre un portrait avec de la fumée.
Bill Ballinger - Version originale
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 29 juin

Contenu

Alain Seyfried

MAJ mercredi 27 octobre 2010
© D. R.

Biographie Alain Seyfried


Naissance à Alger le 18 janvier 1947.
Alain Seyfried a passé son baccalauréat en obtenant à l'écrit de français la note de 19/20 (meilleure note de France) et en mathématiques 5/20. Ses parents l'ont poussé cependant à faire des études à forte connotation mathématiques et il a réussi à faire HEC (École des Hautes Études Commerciales) en 1968 et à obtenir un doctorat de gestion à Paris-Dauphine en 1973 avec une thèse très mathématique (de recherche opérationnelle).
Il a ensuite fait une carrière professionnelle conforme à sa formation, notamment à Électricité de France. Il a d'abord rempli des fonctions en Informatique (Ingénieur-Système) puis a été responsable d'un Service de Gestion et de Financement pour la construction des Centrales thermiques, hydrauliques, solaires et nucléaires. En 2000 il a profité d'un plan de dégagement d'effectifs pour arrêter sa carrière et, ses revenus étant assurés, revenir à sa vocation initiale, l'écriture (voir plus loin), et à la musique.
Depuis 1962, date à laquelle Alain Seyfried est arrivé en France métropolitaine, il a habité Paris (jusqu'en 1973), Toulouse (jusqu'en 1979) puis Marseille (depuis 1979), avec une parenthèse de quatre années à Rome (Italie) de 2000 à 2004 où, en immersion linguistique totale, il a perfectionné sa connaissance de la langue italienne.
Aujourd'hui il a des activités :
- de traduction (depuis l'italien) pour la maison d'édition Dauphin à Paris (13e) et pour l'Écailler du Sud à Marseille où il a notamment traduit un polar La Dame de Verre de Maria Grazia Transunto.
- de correction et préparation de manuscrit (informations confidentielles).
- d'écriture.
Alain Seyfried a publié une comédie musicale, Le Vizir amoureux, jouée il y a quelques années au festival des Alpes et enregistrée auprès de la SACD, et trois romans : Les Douze travaux d'Arthur, Smoky, et La Minute sublime. Smoky a en outre été traduit en italien et publié en Italie par la maison d'édition Mursia (Milan).
Place de l'Espigaou est son premier roman policier. Il a été finaliste du Grand Prix VSD 2010 du polar dont le jury était présidé par Yann Queffélec. Il a été publié le 16 juillet 2010 par la maison d'édition parisienne Les Nouveaux Auteurs.



Présence à un festival :

2011 : Polar aux Lecques | Semaine noire

2010 : Polar aux Lecques


site : http://alainseyfried.fr

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page