k-libre - auteur - Jean-Pierre Bastid

Convaincu qu'en tout capitaliste sommeille un assassin, il n'était jamais autant dans son élément que lorsqu'il pouvait clouer au pilori un citoyen au-dessus de tout soupçon.
Pieter Aspe - Les Masques de la nuit
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 22 août

Contenu

Jean-Pierre Bastid

MAJ lundi 25 octobre 2010
© D. R.

Biographie Jean-Pierre Bastid


Naissance à Montreuil le 04 février 1937.
Jean-Pierre Bastid est un écrivain, réalisateur et scénariste qui se consacre tout d'abord au cinéma. Après des études à l'IDHEC, il est l'assistant de Jean Cocteau sur Le Testament d'Orphée (1960) et travaillera également avec Nicholas Ray. Il réalisera ensuite plusieurs courts puis longs métrages s'inscrivant dans la nouvelle vague. Son premier long métrage, intitulé successivement Massacre pour une orgie et Orgie pour un massacre, sera totalement interdit en 1966 par la censure française. Il s'agissait d'un polar érotique, pour lequel Jean-Pierre Bastid avait pris le pseudonyme de Jean-Loup Grosdard (référence à Jean-Luc Godard).
Après l'enlèvement de Medhi Ben Barka, il enquête avec Jean-Patrick Manchette. En 1971, il co-écrit avec celui-ci Laissez bronzer les cadavres qui annonce un renouveau du polar et du roman noir français.
Depuis, il alterne l'écriture de romans et de scénarios, la réalisation de films pour le cinéma et la télévision, l'enseignement...
De la Guerre d'Algérie au soutien aux "sans papiers", Jean-Pierre Bastid est également un militant engagé à gauche.



Présence à un festival :

2012 : Festival polar de Cognac

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page