k-libre - auteur - Alain Pucciarelli

Elle l'observa sans bouger. Découvrit son regard lubrique. Il souriait. Il savait qu'il contrôlait la situation. Il allait passer à l'attaque.
Peter James - À deux pas de la mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 26 juin

Contenu

Alain Pucciarelli

MAJ jeudi 16 septembre 2010
© D. R.

Biographie Alain Pucciarelli


Naissance à Marseille le 06 mars 1949.
Alain Pucciarelli est né boulevard de la Méditerranée, à Marseille, dans les quartiers Nord de la ville à une époque où la cité phocéenne possédait encore un tissu industriel important — des usines, des usines et encore des usines — et notamment dans le quartier où notre homme a vu le jour. Né avant la télé, avant la pub, avant la conso à tous crins, il est donc un pré-post-moderne bénéficiaire et jouisseur des trente glorieuses.

Son père et tous ceux qu'il a côtoyés pendant ses jeunes années étaient pleinement engagés dans le combat politique et syndical. Il en a gardé un intérêt immodéré pour la "chose" politique, ce qui, bien sûr transpirera plus tard dans ses romans. Un choc, l'arrivée des Pieds Noirs dans les années 1960 quand il est au lycée. Une empreinte à coup sûr. Des amis, la proximité avec le déracinement, la détresse, un grand moment d'éducation civique.

Puis viennent les études littéraires, Londres, le rock, les Stones, les Beatles, les filles, un vrai parcours initiatique... Plus tard, le journalisme et la passion pour les thrillers américains et puis l'enseignement, la vie quoi... Il se met à écrire pour affiner son regard, et décrire un monde touffu aux ressorts cachés qui passe son temps à se déguiser en évidence. Pucciarelli (et son double Oliveri) est un briseur d'évidences, il ressent le faux-semblant, le renifle, et parfois le démasque. En prenant la plume, il était bien décidé à s'amuser. Et à faire partager quelques réflexions sur la vie comme elle va parfois...

Depuis ses lectures d'ado, James Hadley Chase, Mickey Spillane, Ed McBain ou Peter Cheney et toute cette bande de polardeux yankees qui l'ont étroitement bercé de leurs fulgurances, Alain Pucciarelli avait rendez-vous avec le polar et avec son héros, le commissaire Oliveri, un flic mal embouché à la langue hirsute qui lui sert d'interprète ou de porte-voix... un homme brut de décoffrage attaché à ses racines qui lui ressemble peut-être... À moins que ce ne soit le contraire...


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page