k-libre - article

Je suis étonnée que vous preniez au sérieux les divagations d'un individu qui n'est pas capable de s'apercevoir que la marée monte.
René Pétillon - Palmer en Bretagne
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Lieutenant Eve Dallas

MAJ mercredi 19 septembre

Lieutenant Eve Dallas
© D. R.

30 juillet 2014 - C'est un monument à elle toute seule. Nora Roberts est la star mondiale de la littérature dite "féminine". Pondeuse de "Harlequin" par douzaines, elle impose son romantisme contemporain garanti avec OGM dans une trentaine de pays, dont la France, où J'ai lu, Harlequin et Belfond se partagent sa production bien calibrée. Deux cent cinquante millions d'exemplaires vendus dans le monde. Près de deux cents titres écrits en un peu plus de vingt ans. Au moins un titre, si ce n'est deux ou trois, toujours présents dans les hit parades de ventes anglo-saxons : la batterie Roberts fonctionne à plein régime.
Pourtant, rien ne prédisposait la jeune Nora a un tel destin. Née à Silver Spring dans le Maryland, cadette après quatre garçons, élevée chez les bonnes sœurs, elle se maria jeune. La fibre littéraire semblait loin : "J'ai travaillé comme secrétaire dans un cabinet juridique, je savais taper à la machine mais j'étais nulle en orthographe." On espère qu'elle s'est rattrapée depuis, ou alors ses correcteurs ont fait fortune. Après la naissance de ses deux fils, elle devient mère au foyer et trompe non pas son mari mais son ennui en faisant du macramé et autres occupations aliénantes.
Le divin destin frappe sous la forme d'un blizzard terrible qui, en février 1979, transforme sa maison en igloo. Bloquée avec ses deux gamins de trois et six ans "et une réserve limitée de chocolat", elle fiche ses marmots au lit et se lance dans l'écriture. Il faut dire que Nora Roberts est née dans une famille de lecteurs et qu'à défaut de maîtriser l'orthographe, elle a toujours eu le goût d'inventer des histoires. Ni une ni deux, elle se saisit d'un crayon mine n°2 et d'un cahier à spirale et se lance, sous les hurlements du blizzard, dans l'écriture de Irish Thoroughbred, une histoire furieusement romantique qui ne déclencha aucun intérêt de la part des éditeurs. Ce n'est que deux ans plus tard, alors que Nora s'est acharnée sur plusieurs manuscrits, qu'elle est enfin publiée chez Silhouette.
À partir de cet instant, le raz de marée commence : cinq Harlequin en 1982, six en 1983, neuf en 1984... Très vite, la rusée Nora comprend que, pour fidéliser sa lectrice qui, d'habitude, se fiche des auteurs Harlequin comme de l'an quarante, il faut jouer sur la série. Sa terrifiante bibliographie montre combien elle se montre experte dans ce domaine. Outre ses nombreux titres uniques, ses minis séries font un tabac : "Éducation irlandaise" (dont fait partie son premier titre) en contient deux autres, "L'Héritage Donovan" quatre, "Les Frères MacKade" quatre, "Les Stanislaski" six, "MacGregor" onze.
Les séries déclinent sa recette à l'envi : des personnages récurrents, vedettes à tour de rôle d'un ouvrage, constituent un corpus évoluant sur le temps. Mais Nora Roberts, au contraire de la mamie Barbara Cartland, n'est pas femme à s'enfermer dans les structures rigides de la littérature rose populaire. Très vite, elle devine qu'il ne suffit pas de voyager en Irlande ou en Écosse pour dépayser la lectrice. Elle est l'une des premières à utiliser les codes d'autres "paralittératures" pour renouveler son genre : le fantastique, la science-fiction, l'heroic fantasy et surtout le policier. Déjà, dans sa série de cinq titres "Crimes à Denver", elle se lance dans l'enquête combinant amour et meurtres. Elle passe à la vitesse supérieure avec sa série "Lieutenant Eve Dallas" qu'elle signe J. D. ROBB pour ne pas déstabiliser son public habituel (en France, les éditeurs préfèrent en rester à son vrai nom. Les "Robb" sont donc signés Nora Roberts comme sa production purement sentimentale).
J'ai lu vient de publier le vingtième tome intitulé Sauvée du Crime, mais il y a déjà plein d'inédits qui attendent dans les starting blocks. La série se caractérise par le fait que tous les titres anglais finissent par "... in death", et qu'elle se déroule en 2058. "Pourquoi ?" demande-t-on à Nora Roberts. "Parce que" répond-t-elle sobrement. En fait, elle veut une proximité qui permette de mieux comprendre ses éléments basiques de science-fiction. À part les voitures volantes qu'on voit depuis Méliès, Roberts fait une fixation sur les vêtements et les problèmes nutritionnels. Dans ce futur proche, nous suivons les enquêtes du lieutenant Eve Dallas, une dure à cuire qui a mis un couvercle sur les cauchemars qui la hantent. Violée et maltraitée par son père, elle n'a dû son salut qu'à la fuite et à l'amnésie. Rescapée des services sociaux, elle a décidé de consacrer sa vie à la défense des plus faibles auxquels elle s'identifie. Dans le premier titre de la série, elle rencontre le riche et beau Connors qui va s'avérer un suspect de première avec ses côtés sombres et ses cicatrices (lui aussi a été persécuté par son père). Au fil de la série, leur relation va s'étoffer... "Un couple magnifique et explosif !" commente Trinity, une fan. Les meurtres sont violents, les serial killent à qui mieux mieux. Eve Dallas est entourée d'acolytes qui eux-mêmes vont faire un cheminement psychologique dans des titres où ils volent la vedette à la star. Sauvée du Crime raconte comment une fillette de neuf ans va se servir un soda au milieu de la nuit en dépit des conseils de sa maman nutritionniste. Cette escapade va la sauver car toute sa famille, la bonne et la copine de classe invitée pour la nuit, se font assassiner ! Eve prend la rescapée en charge et s'interroge sur ses capacités maternelles. Son millionnaire de mari l'aide grâce à son puissant réseau informatique. "Ce flic de choc et de charme croit à la devise 'Protéger et Servir'. Trouver l'assassin est son seul objectif car, pour le lieutenant Dallas, tout meurtre est une insulte personnelle", résume un critique.
Nora Roberts remplit son objectif : broder sur des structures éculées pour revitaliser un genre très populaire. Experte dans ses scénarios et ses dialogues, elle sait parsemer ses textes d'humour. "Simple et agréable à lire, ses polars romanesques sont d'excellentes lectures de vacances", concluent les experts. Mel Gibson aurait acheté les droits de la série... Quand on sait que Nora Roberts a rencontré son second mari lorsqu'elle l'a engagé pour construire des étagères pour ses livres, on se dit que la dame est prévoyante : rien ne vaut un bricoleur à la maison quand on est une machine à best-sellers.

Lieutenant Eve Dallas :
1. Lieutenant Eve Dallas (Naked in Death, 1995)
2. Crimes pour l'exemple (Glory in Death, 1995)
3. Au bénéfice du crime (Immortal in Death, 1996)
4. Crimes en cascade (Rapture in Death, 1996)
5. Cérémonie du crime (Ceremony in Death, 1997)
6. Au cœur du crime (Vengeance in Death, 1997)
7. Les Bijoux du crime (Holiday in Death, 1998)
8. Conspiration du crime (Conspiracy in Death, 1999)
9. Candidat au crime (Loyalty in Death, 1999)
10. Témoin du crime (Witness in Death, 2000)
11. La Loi du crime (Judgement in Death, 2000)
12. Au nom du crime (Betrayal in Death, 2001)
13. Fascination du crime (Seduction in Death, 2001)
14. Réunion du crime (Reunion in Death, 2002)
15. Pureté du crime (Purity in Death, 2002)
16. Portrait du crime (Portrait in Death, 2003)
17. Imitation du crime (Imitation in Death, 2003)
18. Division du crime (Divided in Death, 2004)
19. Visions du crime (Visions in Death, 2004)
20. Sauvée du crime (Survivor in Death, 2005)
21. Aux sources du crime (Origin in Death, 2005)
22. Souvenir du crime (Memory in Death, 2006)
23. Naissance du crime (Born in Death, 2006)
24. Candeur du crime (Innocent in Death, 2007)
25. L'Art du crime (Creation in Death, 2007)
26. Scandale du crime (Strangers in Death, 2008)
27. L'Autel du crime (Salvation in Death, 2008)
28. Promesses du crime (Promise in Death, 2009)
29. Filiation du crime (Kindred in Death, 2009)
30. Fantaisie du crime (Fantasy in Death, 2010)
31. Addiction au crime (Indulgence in Death, 2010)
32. Perfidie du crime (Treachery in Death, 2011)
33. Crimes de New York à Dallas (New York to Dallas, 2011)
34. Celebrity in Death, 2012
35. Delusion in Death, 2012
36. Calculated In Death, 2013

Liens : Nora Roberts Par Michel Amelin

publicité

Pied de page